MINISTERE DU BUDGET : LE PRÉSIDENT ALPHA CONDÉ LANCE LE NIF PERMANENT EN GUINÉE


Conakry, le 23 Janvier 2019 – Le Président de la République Alpha Condé a procédé ce jour au lancement officiel de la plateforme de création du Numéro d’identification fiscale permanent, le premier du genre dans notre pays.

Cette action est la résultante des différentes réformes engagées par le Ministère du Budget au sein des deux principales régies de recettes, à savoir la Direction Générale des douanes et la Direction Nationale des Impôts. La matérialisation de ce Numéro d’identification fiscale permanent traduit aujourd’hui en acte concret, les engagements du gouvernement dans la mobilisation et la sécurisation des recettes publiques.

Conformément à l’esprit de la lettre de mission adressée par le Premier ministre, Chef du Gouvernement Ibrahima Kassory Fofana au ministre Ismaël Dioubaté, le département du Budget a engagé une série de réformes visant à la modernisation des deux régies de recettes par l’élargissement de la base d’imposition, la maîtrise du tissu fiscal et de la bonne application des dispositions fiscales et douanières. L’objectif visé avec la mise en place de ce service est tourné vers l’amélioration du rendement de l’impôt à travers la digitalisation du processus de recouvrement des impôts et taxes par l’implication du système bancaire en vue de la sécurisation des recettes.

Pour le ministre du Budget, l’une des actions clés que le comité en charge de ce service inter directionnel devra réaliser est la création d’un numéro d’Identification fiscal Permanent et Sécurisé par contribuable à travers un bureau de régularisation via une plateforme interconnectée et le résultat attendu de cette action est l’assainissement du fichier fiscal, la bonne fiscalisation des importations permettant ainsi que le passage de 2000 à environ 10 000 contribuables d’ici à fin 2019.

Poursuivant, le ministre Ismaël Dioubaté a précisé que face aux énormes défis, sans cesse croissants, de mutation de l’économie mondiale, qui voient apparaître progressivement des opérations assez complexes à l’international au moyen du numérique, notre administration doit se moderniser. Avec la mise en place de ce service tous les paiements d’impôts et taxes dus par les grandes et Moyennes entreprises et tous les paiements des droits de douane se feront par virement RTGS quel que soit le montant conclut-il.

De son côté, le Président Alpha Condé a mis un accent sur la problématique de la mobilisation des recettes fiscales et douanières qui démontre la faiblesse de la maîtrise de la matière imposable et l’élargissement de l’assiette fiscale. Cette situation préjudiciable à la mobilisation des recettes de l’État selon le Président de la République Alpha Condé doit être impérativement corrigée par l’équipement des services par des moyens modernes de gestion, la formation à la maîtrise de l’outil informatique en vue de lutter efficacement contre la fraude et l’évasion fiscale en République de Guinée. C’est pourquoi, le Chef de l’État a instruit le ministre du Budget de prendre des dispositions à cet égard pour mettre fin à la fraude dans le pays.

Pour finir, le Président Alpha Condé a rassuré le ministre du Budget de son soutien aux différentes réformes engagées par son département avec l’instauration d’un climat de dialogue et d’information auprès des opérateurs économiques pour une meilleure mobilisation des recettes.

La Cellule de Communication du Gouvernement