Boké: Remise du 50èmeforage offert par le Consortium SMB-WINNING aux communautés.

Dans le souci d’atténuer les impacts négatifs de l’exploitation minière, remédier à la pénurie d’eau dont souffrent les riverains et lutter contre les maladies hydriques, le Consortium SMB-WINNING vient d’offrir un 50ème forage aux communautés du secteur Kakoui dans la commune urbaine  de Boké.

La cérémonie de remise officielle du don s’est déroulée mercredi, 29 novembre, en présence des autorités régionale, préfectorale et communale, la Direction Générale duConsortium SMB-WINNING, les cadres des services techniques de la Préfecture ainsi que les communautés bénéficiaires.  

Pour mémoire, de l’année 2016 à 2017, la SMB a réalisé 48 forages et 2 puits améliorés dont le coût total de réalisation se chiffre à 3,5 milliards de francs guinéens, selon le département des Relations communautaires du Winning Consortium.

Pour N’Famara Kourouma, chargé des relations communautaires, la réalisation de ces forages est l’expression de la contribution et des engagements duConsortium SMB-WINNING, de manière pérenne, à l’amélioration de la santé et du bien-être de la population guinéenne en général en termes de la fourniture d’eau potable.

Le Consortium SMB-WINNING a procédé à l’aménagement de 37 hectares de plaines agricoles, à la reconstruction de trois (03) écoles, une (01) Mosquée sans oublier l’octroi des lampadaires solaires, des denrées alimentaires, l’ouverture et entretien des routes communautaires et le pavage de l’axe Koboye-Konkokan sur une distance de 16 km.

Porte-parole des femmes de Kakoui, Fatoumata Camara a exprimé la gratitude des communautés et surtout des femmes à l’endroit duConsortium SMB-WINNING, avant de plaider pour l’emploi de la main d’œuvre locale pour l’amélioration du cadre de vie de la jeunesse de la localité bénéficiaire.

Au nom des autorités locales, le Secrétaire général chargé des collectivités de Boké, Jean Béavogui,  et le maire de la commune urbaine El hadj Ibrahima Barry ont  remercié la société donatrice qui, selon eux, a posé des actions concrètes de développement allant dans le sens de l’amélioration du train de vie des communautés des zones impactées par l’exploitation minière. Ils ont en outre demandé aux bénéficiaires de bien entretenir ce ‘’trésor’’ car, disent-ils, « l’eau est source de vie ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *