Transports-sécurité: entretien fructueux entre le ministre d’Etat Oyé Guilavogui et l’ambassadeur des Etats-Unis

Le ministre d’Etat aux transports a échangé ce jeudi avec l’ambassadeur des Etats-Unis sur l’évaluation a mis parcours sur les recommandations des gardes cotes américains à Conakry autour de la sécurité et la sureté au niveau du Port autonome de Conakry, de leur arrivée prévue courant février 2018, de la situation des aérogares des différentes régions de l’intérieur du pays.

D’entrée, le diplomate américain a promis d’accompagner la Guinée dans son plan de sécurisation de ses frontières. « Nous appuyons la Guinée à la sécurisation des ports afin de permettre la fluidité du transport pour les miniers, de rendre fréquentable le port de Conakry et les matières qui entrent dans l’extraction de la bauxite« , a dit Dennis Hankins.

L’ambassadeur s’est réjoui des réformes entreprises au port autonome de Conakry depuis l’arrivée de la nouvelle direction: « avec la nomination de Madame Touré Hawa Keita comme directrice au port, beaucoup des progrès ont été accomplis en terme de sécurité. Grâce aux recommandations du comité conjoint mis en place par les parties prenantes, on peut dire aujourd’hui que la sécurité au port est à plus de 80%« .

  1. Hankins a plusieurs fois salué le bon travail accompli actuellement  par Madame Touré Hawa Keita, directrice du port de Conakry avec l’appui du cabinet.

Le ministre d’Etat Oyé Guilavogui a remercié l’ambassadeur pour la visite avant de rassurer son hôte américain des travaux qui sont en train d’être réalisés pour la réhabilitation des aéroports régionaux.  « C’est dans cette optique que nous allons bientôt commencer la rénovation et le revêtement des pistes par le bitume. Nous envisageons d’utiliser la matière pour le revêtement des pistes militaires américain qui   s’adapte à tous les types d’avion’’, a-t-il indiqué. Il a aussi précisé qu’un opérateur américain est en train de faire l’expérimentation à l’intérieur du port autonome sur une piste de 4 kilomètres.

Selon lui, d’ici à l’arrivée des gardes côtes américains les autres points de sécurité seront satisfaits pour le bien des relations guinéo-américaines. Il a révélé par exemple que le contrôle des individus et des véhicules entrants est effectif au Port autonome de Conakry. « Pour  le contrôle  des hommes en uniforme au port, nous avons écrit au ministre de la défense et je pense que cela a été corrigé« , a-t-il ajouté.

« Comme il a été dit de la mise en place de ce comité, il était question de faire  des évaluations des points de faiblesse sécuritaires qui ont été portés à notre connaissance et de les corriger avant la venue des gardes côtes américains« , a-t-il rassuré.

Pour conclure, le ministre d’Etat a annoncé qu’une réunion est prévue très prochainement avec les parties prenantes pour remplir les autres conditions de sécurité et cela, avant l’arrivée des gardes côtes américaines à Conakry.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *