Guinée : le chimpanzé est-il une espèce en voie de disparition ?

Les responsables  du centre d’étude et de recherche en environnement  ont animé une conférence débat  ce samedi  avec les étudiants dans les locaux dudit centre sis à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry .au cœur du débat, l’avenir des chimpanzés en Guinée.

Selon Tetsuro MATSUZAWA, professeur à l’université de Kyoto au Japons le chimpanzé est une espèce importante mais qui est sur le point de disparaitre en Guinée. Pour lui les réserves du mont Nimba regorgeaient une importance quantité de chimpanzé en Afrique de l’ouest. « Le chimpanzé est comme l’homme .Il est intelligent, par exemple du côté de Bossou, un village du sud de la Guinée, les chimpanzés ont une culture traditionnelle .Ils utilisent des pierres comme marteau et enclume pour concasser les noix de palmistes destinées à leur consommation.il n’y a pas ce type de chimpanzé en Afrique » a expliqué le professeur Japonais.

Pour lui ,ces animaux qui sont sur point de disparaitre, doivent être protégés à cause de leur importance dans le cadre de  préservation des forêts tropicales .Selon le spécialiste,  par la consommation des fruits et autres aliments, cette espèce contribue au renouvellement des forets. « Pour la survie de cette espèce la guinée à travers des projet doit créer un bon cadre de vie pour les chimpanzés. Ceux-ci par la création d’un corridor vert à travers les reboisements, planter des arbres .Dans toutes la réserve du mont Nimba, il ne reste que près de trois cent chimpanzés. Donc c’est une  espèce à protéger » a –t-il déclaré.

A en croire Sekou Moussa KEITA, directeur du Centre d’Etude et de Recherche en Environnement (CERE) vu l’importance de ces chimpanzés pour l’environnement et l’Homme lui- même,  une délimitation des forets  habité par ces animaux serait proposée au gouvernement guinéen pour sédentariser les agriculteurs tout long des forets afin de diminuer la pression sur ces  forets qui sont un lieu de refuge pour cette espèce d’une si grande importance pour la planète Terre.

Selon le directeur du CERE, cela va favoriser le renouvellement de la foret dans les localités proches du Mont Nimba mais aussi la multiplication de cette espèce qui tend à s’éteindre .Il a enfin ajouter que pour favoriser la recherche sur cette espèce en Guinée, son institution va dans le cadre d’un partenariat solliciter des bourses au près du japons afin que des jeunes guinéens puissent acquérir d’avantages sur cette espèce importante pour l’humanité.

Mamoudou  Karakan  DIALLO

Tel: +224622720120

Mamoudou Diallo

Journaliste d'investigation Mines-Environnement-Economie-Energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *