Grève à la société guinéenne de pétrole: vers une pénurie de carburant

Un mouvement de débrayage paralyse la Société guinéenne de pétrole (SGP). Depuis trois jours, les travailleurs de l’établissement parapublic sont en grève, a-t-on appris des sources proches de l’administration.

Selon nos informations, les grévistes réclament le maintien du chef de dépôt au poste qu’il occupe à Kankan et la signature d’un protocole issu des négociations.

Ce lundi matin, notre reporter s’est rendu à la SGP pour recueillir des informations mais l’ordre a été donné aux vigiles de le faire quitter des lieux. A en croire notre source, un service minimum est mis en place pour gérer des cas d’urgence. Si rien n’est fait pour dissiper la grève, une crise de carburant risque de s’installer en Guinée.

Selon nos sources, l’office national des pétroles a été incapables de gérer cette situation.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, nous apprenons que le mot de grève a été levée suite à la signature du document du maintien du chef de dépôt de la SGP à Kankan.

Amara Condé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *