Politique

Le commissaire de l’UE à la Coopération à Sékhoutouréya: L’éradication d’Ebola au centre des discussions

0 197

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu en audience ce samedi 6 décembre 2014 au Palais Sékhoutouréya, le Commissaire de l’Union européenne pour la Coopération internationale et le Développement, Neven Mimica

Il était venu apporter le soutien de l’Union européenne à la Guinée dans sa croisade contre la fièvre hémorragique à virus Ebola d’une part. Et d’autres part, l’appui au renforcement du système sanitaire ainsi que celui des droits de l’Homme en Guinée. Pour cela, l’Union européenne apporte une enveloppe de 31 millions d’Euros. Dans cette somme, 11 millions sont pour l’appui budgétaire et les 20 autres millions vont contribuer au renforcement des capacités sanitaires du pays contre Ebola.

A l’issue des entretiens avec le Président Alpha Condé, le Commissaire de l’Union européenne pour la Coopération internationale et le Développement, Neven Mimica, est revenu sur l’objet de sa visite : « Je suis ici pour parler au nom de la Commission européenne. J’ai eu l’occasion de parler avec le Président de la République sur la riposte contre Ebola. Et pour moi, il est important que pendant que nous sommes en train de lutter contre Ebola, on pense en même temps à un système sanitaire efficace après l’épidémie.

Je suis là pour exprimer l’engagement de la nouvelle Direction de l’Union européenne dans le cadre du renforcement de la démocratie en Guinée, malgré les impacts négatifs d’Ebola qui a eu un effet sérieux sur la vie politique, économique et sociale de ce pays. J’ai discuté avec le Président du nouveau paquet financier. Un paquet constitué de 31 millions d’Euros et nous allons discuter conjointement, comment gérer ce fonds qui compte un montant de 11 millions comme appui budgétaire et 20 millions qui vont contribuer à renforcer les capacités du pays à relever les défis qui ont été posés à la Guinée à travers Ebola.

Enfin, nous avons discuté cet après-midi d’un contact dans le cadre du 11ème FED. Ça sera un partenariat de développement qui va œuvrer dans le sens de l’Etat de droit, du système sanitaire, du système urbain et aussi le transport. Ce sera une action conjointe pour lutter contre Ebola, promouvoir le développement après l’épidémie et assurer une continuité de développement dans le futur du pays. Merci M. le Président pour vos efforts qui ont facilité le partenariat pour le développement ».
Pour sa part, le Président Alpha Condé a apprécié l’élan de solidarité de l’Union européenne et le renforcement de sa coopération avec la Guinée qui se traduira par la signature du 11è FED : « Nous remercions le commissaire européen. Nous sommes maintenant au 11ème FED que l’Union européenne consacre aux pays africains et aujourd’hui la Guinée est sortie de la phase de la transition qui a fait que nous pouvons signer le 11ème FED. Nous avons déjà pu appliquer le 10ème FED et nous sommes heureux de voir que l’Union européenne va nous accompagner pour la consolidation de l’Etat de droit et surtout la reforme de l’Etat. Vous savez que nous avons un grand problème en ce qui concerne la justice et la police. Donc nous avons insisté sur l’accompagnement pour nous aider à reformer la justice et la police. Mais aussi nous sommes heureux de constater que le commissaire est venu en connaissant très bien nos problèmes qui sont de mettre fin à Ebola le plus tôt que possible, renforcer notre système sanitaire et nous accompagner sur le plan budgétaire pour compenser les pertes de recettes que nous avons à cause de cette épidémie. Et aussi du fait qu’on ne doit pas attendre la fin d’Ebola pour commencer à renforcer notre système sanitaire. J’espère que très rapidement nous allons commencer à construire les centres communautaires, les centres de traitement, mais aussi les hôpitaux et former nos médecins pour qu’à l’avenir nous soyons capables de détecter nous-mêmes n’importe quelle épidémie et de la soigner par nous-mêmes.

Donc je remercie beaucoup le commissaire, l’ambassadeur, le représentant de l’Union européenne et toute la délégation qui l’accompagne. Nous sommes disposés à renforcer notre coopération. Nous sommes ouverts et nous souhaitons un dialogue franc et aussi une coopération gagnant-gagnant. Je vous remercie ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

About the author / 

Ibrahima N'diaye

Journaliste d'investigation Mines-Environnement -Economie-Energie

Aller à la barre d’outils