Guinée: vers plus d’implication des communautés riveraines dans la réalisation de l’étude d’impact des projets miniers

Association Mines sans Pauvreté(AMSP) ,une organisation non gouvernementale guinéenne  vient de réaliser une étude  de cadrage sur la stratégie d’amélioration de la participation des communautés affectées au processus des études d’impacts environnementaux  et le suivi de la mise en œuvre des plans de gestions environnementales  et sociales des projets miniers. Cette étude vise à  améliorer la gouvernance du secteur des mines en vue d’atténuer les conflits dans les zones impactées par les  projets miniers en Guinée.

Selon Joseph Siba DOPAVOGUI, la mise en œuvre de ce plan porte sur trois projets présentant trois commodités dans trois régions différentes .Ce sont entre autres, la société minière de Boké pour l’exploitation de la bauxite dans la préfecture de Boké  , la société Wega mining pour l’exploitation de l’or dans la préfecture de Mandiana et West Africa Exploration du fer à Lola.

Pour le président du conseil d’administration de l’organisation, entre Avril et Novembre 2016, AMSP a collecté des données  ces trois projets pilotes et réalisé une synthèse des rapports d’études  validées par les services techniques de l’Etat. « Nous avons organisé 25 réunions de travail  sur la problématique de la participation publique au processus d’études d’impact  environnemental  avec les services impliqués dans la gestion de cette étude d’impact et le plan de gestion  environnementale et sociale. Il s’agit des services du ministère des mines et ceux du ministère de l’environnement   , des eaux  et foret.

Une initiative encouragée par le conseiller du ministre des mines et chargé de mission. A en croire Lansana Conde qui parle  d’implication,  doit parler de responsabilisation des communautés  mais aussi de  la mise en place de structure communautaire pouvant impulser cette dynamique de participation communautaire. « Il s’agit aussi d’informer et sensibiliser les communautés .En plus des communautés, il faut aussi sensibiliser les autorités sur les rôles qu’elles doivent jouer dans la mise en œuvre d’un plan de gestion environnementale et sociale .C’est pourquoi  ,je vous invite à participer activement afin que le document qui sortira de ces travaux » a indiqué le représentant du ministre des mines.

Cet atelier a regroupe des plusieurs personnalités venues de tous les coins et recoins  de la Guinée afin de donner un eclat particulier à cette rencontre.

Mamoudou DIALLO

 

 

 

Mamoudou Diallo

Journaliste d’investigation
Mines-Environnement-Economie-Energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *