un journaliste utilise sa prime pour sauver l’image du consulat de Guinée au Cameroun.

En séjour de formation à Yaoundé au Cameroun depuis le 31 juillet 2017 ceci  pour deux semaines, La Guinée a marqué son retour à la session de l’université d’été dans la Gouvernance des Industries Extractives de l’Afrique Francophone.  Plusieurs pays au rendez-vous de cet évènement  où la Guinée fut absente les années passées du fait d’Ebola.

î

Cette 7ème Session  réunie 35 participants venus du Cameroun, du Tchad, de la RDC, du Sénégal, du Burkina Faso et de la Guinée qui a obtenu la plus grande participation.

Au-delà de la formation, les émissaires de la Guinée dans l’optique de rencontrer la communauté vivant au Cameroun a décidé de se rendre au Consulat de la République afin d’être aidé par l’administration. Malheureusement du fait du weekend, le Consulat était fermé mais une attention a retenu le groupe comme le précise Abdoulaye Keita, Journaliste à la Radio Espace Kakandé :

Nous avons été mis à l’évidence que découvrir le consulat de Guinée au Cameroun nous a fallu près de 1heures pour des raisons que j’ignore. Nous avons aussi constaté que la plaque indicative du Consulat est totalement illisible et vieillissante. Nous avons été du reste un peu choqué de cet état de fait c’est pourquoi j’ai décidé de mettre mon entreprise GUINAPRES à contribution pour rénovera cette image de notre pays.

Plus loin, ce journaliste  précise que cette action n’a d’autres sens que le symbole et l’attachement à la valeur de la Patrie.  Nous avons comme je l’ai déjà dis été marqué par cette image que nous avons pensé non adéquate pour notre pays et nous avons senti le besoin de mettre en action notre fibre patriotique parce qu’au-delà de cette image c’est une question d’honneur et de nation. Sans aucune prétention quelconque, je sais que nous pouvions nous mettre à saboter le consulat  pour cette image qui relève de l’inattention mais nous pensons que le mieux est de me priver d’une partie de ma prime de formation pour contribuer à rendre à la Guinée ce que je considère son symbole.

Un acte que toute la communauté guinéenne a salué et pour Aminata Léno journaliste de la même station en Guinée,  également en mission, cette initiative n’est plus ni moins, un modèle de citoyen au service du peuple.

A rappeler qu’aucune réaction du consulat n’a été enregistré pour l’instant.

 

Abdoulaye KEITA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *