Environnement: La Société Minière de Boké consulte les communautés pour  des mesures de protection de leur environnement.

Le Consortium SMB-Winning  a organisé  ce mardi, 08 août 2017, une consultation publique sur les mesures de protection de l’environnement suite à l’exploitation du Bloc 07 et 03 à l’intérieur de la Mine 041 située à 900m au Sud-Est de la Commune Urbaine de Boké. La salle de conférence de la préfecture de Boké qui a servi de cadre à cette rencontre, en présence des autorités locales.

Cette rencontre communément appelée ‘’consultation publique’’, vise à recenser les attentes et préoccupations  des communautés riveraines en vue de restaurer le traditionnel climat de paix, de fraternité et d’entente entre la Société Minière de Boké (SMB) et les populations de ses zones d’opération.

La rencontre a mobilisé les autorités locales , les cadres des services technique préfectoraux et  les communautés des six (06) villages impactés  notamment, Kakoui, Batapon, yérèya, Yomboya Landoumataye, Fadougou, Thiathiola , dans la Commune Urbaine (CU) de Boké.

A la cérémonie, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Boké, Jean Béavogui, a félicité et remercié la Direction générale de la SMB pour l’organisation de cette audience publique qui, selon lui, permet aux communautés d’être informées du bien-fondé de l’exploitation minière dans leurs localités respectives.

Ce genre de concertation, dira le général des collectivités, facilite aussi, la prévention des perturbations des activités minières au niveau des différents sites miniers de la localité.

Utile de souligner que le projet relatif à l’exploitation du Bloc 07 et 03 de la Mine 041, envisage la protection de l’environnement dans son ensemble ainsi que les communautés riveraines.

 Pour preuve, le plateau en question est entouré d’un cordon empêchant le débordement des eaux de ruissellement vers les têtes de sources d’eau.

Dans son exposé, le Chef de département Hygiène Santé-Sécurité environnement (HSSE) de la SMB, Aboubacar Camara a énuméré des mesures de prévention des risques d’impact environnemental et social.

Parmi elles, on peut citer entre autres, l’utilisation d’une machine VERMERS qui, selon lui, ne change pas la structure des fissures sur le sol, l’aménagement de la rigole de drainage, le revêtement de la zone déjà exploitée de verdure pour empêcher l’érosion du sol et favoriser la conservation du sol et de l’eau à l’avantage des communautés impactées.

En rappel, la SMB a procédé au reboisement d’une superficie de 150.000 m2 soit 15 ha des zones  déjà exploitées.

 Sollicitant la perpétuité de ce genre de consultations, les populations riveraines ont sollicité auprès de la Société, l’emploi de la main d’œuvre locale, la réalisation des forages et puits améliorés ainsi que la réhabilitation de certaines infrastructures. Une manière de dire que les communautés riveraines de ce projet, soutient le consortium SMB dans un partenariat ‘’gagnant gagnant’’.

En réponse, la Direction de la SMB a promis de satisfaire certaines doléances dans un bref délai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *