Air France est l’une des meilleures compagnies aériennes au monde. C’est sans conteste. Mais, en Guinée, elle n’a aucun respect ni pour ses clients ordinaires qu’officiels. Pour preuve, tous les vols planifiés sur Conakry passent forcément par Dakar, Nouakchott, Freetown… à l’aller tout comme au retour sur Paris, faisant ainsi poireauter, plutôt souffrir énormément ses passsgers, pour un vol qui devrait en principe prendre 6heures. Même que le chef de l’État, prof Alpha Condé n’échappe à la règle. Il a payé les frais une fois à Nouakchott, où il est resté « coincé « dans un vol de Air France plus de deux heures d’escale, en attendant sa réparation. Ses escales épuisantes et récurrentes pour des entretiens, révolte plus d’un client aujourd’hui. Air France doit respecter la Guinée et les guinéens et accepter de mettre des avions neufs et en très bon état sur la ligne de Conakry et arrêter ses escales intempestives dans les aéroports de la sous région. Trop c’est trop. En réalité, tout cela démontre la faiblesse de nos autorités face à la France qui gère notre aéroport pour 90 ans. Un bail qui en dit long. Baby Kabassan, directeur général adjoint de l’aéroport international de Gbessia appréciera.

Ibrahima sory diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *