Transports: un navire médical pour traiter plusieurs maladies attendu dans les eaux guinéennes

C’est une annonce qui va sans doute réjouir plus d’un guinéen. Un gros navire hôpital à son bord 450 personnes et des véhicules doit accoster dans les prochains mois au port autonome de Conakry.

C’est en tout cas ce qui ressort de l’audience que le ministre des transports a accordé aux représentants de l’ONG Mercyships. Sandrine Bussy, directrice des processus a au cours de cette audience expliqué des préparatifs pour l’arrivée du navire. Selon elle, son équipe fera une campagne de sensibilisation sur les critères de sélection et de formation du personnel de la santé. C’est dans ce cadre qu’elle a souhaité avoir un soutien du ministère des transports pour les formalités portuaires et du transport des équipes dans les 5 communes et à l’intérieur du pays pour sélectionner des patients.

Au programme, la mission prévoit de traiter six pathologies. Il s’agit de la chirurgie générale (gouatre, lésions), la chirurgie maxillo-faciale (pour les posts-tumeurs et les becs de lièvres, la chirurgie orthopédique (pour les enfants de moins de 16 ans), la chirurgie ophtalmologique, la chirurgie plastique et la chirurgie des femmes.

De son côté, son excellence Oyé Guilavogui, ministre des transports, a, d’entrée remercié l’équipe de missionnaires de Mercyships avant de s’engager à mettre toutes les dispositions nécessaires de son département pour accueillir le navire. Le ministre a invité la mission à faire une large campagne de communication dans le but d’éviter des incompréhensions qui vont amener certains malades qui ne sont pas concernés par la mission. Pour conclure, il a exhorté la mission à se mettre en rapport avec le point focal , Mme Marie Mansour pour faciliter les démarches auprès des directions concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *