All for Joomla All for Webmasters
October 21, 2019
You can use WP menu builder to build menus

MTP – LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE LANCE LES TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA ROUTE COYAH – FORÉCARIAH – FARMORÉAH

Dec 25, 2018

Forécariah, le 24 décembre 2018 -  72 heures après avoir lancé les travaux de bitumage en moyenne Guinée, le Président de la République Alpha Condé en compagnie du Premier ministre, Chef du Gouvernement Ibrahima Kassory Fofana, a procédé ce lundi dans la préfecture de Forécaraih au lancement des travaux de reconstruction de la route Coyah –Forécariah-Farmoriah, frontière de la Sierra Leone. Cette étape de Forécarih qui vient s’ajouter aux travaux de réhabilitation des voies et voiries de la basse côte va permettre de désengorger le trafic routier. 

Financés par la Banque Africaine de Développement et l’Union Européenne, 75 kilomètres de voiries seront bitumées à hauteur de 78 millions d’euros soient environ 780 milliards GNF pour durer de 24 mois. Le budget National de développement prendra en compte les aspects liés au déguerpissement et la prise en charge des indemnités. 

Le préfet de Forécaraih a, au nom de sa localité exprimé la profonde gratitude à l’endroit du Chef de l’État quant à l’attention toute particulière qu’il porte au peuple de Guinée. Il a saisi l’occasion pour faire un bref rappel des différentes réalisations du Président Alpha Condé depuis son élection à la tête de la Guinée dans les divers secteurs d’activité économiques. 

Pour le représentant de la Banque Africaine de Développement, l’amélioration des conditions de vie des populations africaines en général et Guinéenne en particulière ont toujours été l’objectif du Chef de l’État. La Guinée a travaillé dure et continue de le faire pour profiter de ces ressources et créer de nouvelles opportunités économique plus inclusive affirme-t-il. Cependant la Guinée est confrontée à plusieurs défis dont les besoins d’infrastructures notamment les routes, les chemins de fer et les équipements d’eaux et d’assainissement sont urgents, il faudra développer davantage le capital humain pour parvenir à une croissance inclusive a-t-il ajouté. 

Prenant la parole, le Chef de l’État Alpha Condé a tout d’abord remercié la Banque Africaine de Développement pour tous les efforts inlassables qu’elle ne cesse de fournir à l’endroit des pays africains mais également pour la Guinée en particulier. Le Président de la République a clairement expliqué aux populations de Forécariah ses ambitions pour le développement économique de la Guinée mais également pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour ce faire, les jeunes et les femmes doivent prendre leur destin en mains en s’impliquant dans la réalisation des projets dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage, la pêche et bien d’autres secteurs porteurs de croissance économique. 

Il faudra rappeler que depuis le 08 décembre, le Président Alpha Condé à procéder au lancement de plusieurs travaux de construction de voirie allant de la haute Guinée en passant par la Guinée forestière et la moyenne Guinée avant de terminer par la préfecture de Forécariah. Ses travaux une fois achevés vont faciliter le déplacement des citoyens à la base vers les autres grandes villes du pays.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Read More

Mines: les Trois conventions du consortium SMB-Winning ratifiées à l’unanimité par l’Assemblée Nationale.

Dec 25, 2018

Après la signature des conventions avec le gouvernement en date du 26 novembre 2018, le projet  du Consortium SMB-Winning est passé hier lundi 24 décembre 2018 devant les honorables députés de l’Assemblée Nationale pour sa ratification. C’était en présence du ministre de tutelle et de toute la Direction du Consortium. La présentation donnait objet à plusieurs projets de développement axés sur:- la construction d’une ligne de chemin de fer de 135km- la production et l’exploitation industrielle de la bauxite des nouvelles zones de Santou Il et Houda- la construction et l’exploitation d’une raffinerie d’alumine dans la zone économique spéciale de Boké.La plénière a commencé par une projection d’un film retraçant les acquis de la SMB en Guinée, notamment ses actions de développement en faveur des communautés riveraines et son rôle de catalyseur de la capacité de production minière du pays.  Un film applaudi par les représentants du peuple.Selon le contenu du rapport de ce projet intégré présenté par Honorable Camara, président de la commission mine du parlement, la guinée va pouvoir créer plus de 9.000 emplois directs dans la phase de construction et 50.000 emplois indirects. Et la phase d’exploitation donnera plus de 5.000 emplois directs sans en rapporter les avantages du chemin de fer. L’occasion fut mise à profit par le Predident de la commission pour saluer Fadi Wazni, qualifiant le PCA de la SMB de « pionnier du secteur minier guinéen ».Après la présentation du rapport par la commission saisie au fond, la commission chargée des questions minières, ce fut le tour du ministre des Mines et de la Géologie de répondre à quelques questions des élus du peuple.
Au final, dans leur interventions, l’ensemble des présidents des différents groupes parlementaires toutes tendances confondues a exhorté les honorables députés à favorablement accueillir ce projet en votant pour, car s’inscrivant loin dans la logique du développement minier intégré de la guinée. Le vote « pour » fut unanime, sans aucune abstention, rendant historique ce moment et ce vote des parlementaires guinéens.
Pour un investissement de 3milliards de dollars américains, ces conventions vont être un véritable levier économique.Présents dans l’hémicycle lors de ce vote, les représentants du consortium n’ont pas caché leur satisfaction face aux médias.« Je peux vous garantir que nous allons réaliser tous ces projets. Pour une raison extrêmement simple, c’est que nous avons réussi au préalable à quasiment sécurisé le financement», a annoncé Fadi Wazni, président du conseil d’administration du consortium SMB-Winning.Pour Frédéric Bouzigues, Directeur Général de la SMB, c’est avec fierté que le projet accueille l’aval unanime des parlementaires: nous sommes d’avantage résolu à mettre tout notre savoir faire afin de réussir ce pari gigantesque d’investissement majeur en République de Guinée ajoute t-il.Saluant au passage le dynamisme dans les relations avec les communautés des zones d’impacts du projet.A noter que parmi les projets de développement communautaires prévus par la SMB, il y a un corridor agricole d’envergure qui sera mis en place le long du chemin de fer pour favoriser l’exploitation des plaines et bas-fonds  agricoles.
Abdoulaye Keita, Relations Médias du Consortium SMB Winning.

Read More

Mines-industrie: la SMB vers la réalisation du projet intégré d’exploitation de bauxite, d’une raffinerie d’alumine et de construction d’une infrastructure ferroviaire

Nov 23, 2018

La SMB marque un auttre  point fort dans le developpement socio-economique de la Guinée. Cette société  connue pour son dynamisme et son engagement à développer la Guinée à travers la réalisation des infrastructures portuaires, routières et celle de doter la Guinée d’une unité de transformation de la bauxite sur place afin que le pays se faire plein d’économie. C’est en cela que le Ministère des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, a présenté une Communication relative au projet intégré d’exploitation de bauxite, d’une raffinerie d’alumine et de construction d’une infrastructure ferroviaire par la Société Minière de Boké (SMB) et ses partenaires (WEIQIAO ET WINNING SHIPPING), lors  du conseil des ministres de ce jeudi, 22 novembre 2018.

Dans sa communication, le Ministre des mines a fait savoir que : << pour atteindre son objectif de développement à long terme de ses activités en Guinée, et répondre aux attentes de la politique de transformation portée par le Président de la République, Abdoulaye Magassouba rassure le Conseil que la SMB et ses partenaires (Weiqiao et Winning) ont initié un ambitieux projet intégré comprenant l’extension de l’exploitation de bauxite aux plateaux de Santou II et Houda, la transformation locale de la bauxite en alumine et la construction d’un chemin de fer d’une longueur d’environ 135 km pour relier les nouveaux plateaux bauxitiques dans les préfectures de Boffa, Boké et Telimélé au port de Dapilon où sera construite la raffinerie d’alumine.

Il a indiqué que la convention minière sera adossée à la concession minière de la SMB et couvrira l’exploitation des mines en cours et les plateaux bauxitiques de Santou II et de Houda. Elle a une durée initiale de 25 ans à compter de la date d’octroi de la concession minière. Elle est renouvelable pour des durées supplémentaires de 10 ans chacune jusqu’à l’épuisement des ressources couvertes.

Pour le Ministre, les investissements nécessaires à la réalisation de la ligne de chemin de fer et de l’acquisition du matériel roulant (24 locomotives et 1 440 wagons) sont estimés à 1,2 milliards de dollars US et seront financés par les actionnaires de la SMB. La réalisation des travaux de construction d’une durée de trois (3) ans commencera dans les 18 mois suivant l’octroi de la concession minière. Plusieurs ponts et ponceaux, des passages à niveaux ainsi qu’un tunnel sont nécessaires dans le cadre de la construction du chemin de fer.

Il a précisé que la convention ferroviaire et la convention de raffinerie ont une durée de 33 ans chacune. A l’issue de cette durée, la propriété du chemin de fer et la raffinerie d’alumine sera transférée à l’État guinéen.

Outre le transport de la bauxite, le Ministre a estimé que le chemin de fer constituera un excellent outil de désenclavement de toute la zone traversée, et notamment faciliter l’évacuation des produits agricoles et le transport des passagers. La SMB et ses partenaires s’engagent à cet effet à développer un corridor agricole le long du chemin de fer. Ce qui s’inscrit dans la politique de diversification de l’économie en faisant du secteur minier un catalyseur pour le développement des autres secteurs. Le développement de ce corridor agricole permettra la mise en valeur des vastes plaines et bas-fonds de la zone.

Le Conseil a approuvé ce projet intégré tout en recommandant l’approbation de ce projet intégré d’exploitation de bauxite, d’une raffinerie d’alumine et de construction d’une infrastructure ferroviaire par la société minière de Boké (SMB) et ses partenaires.

propose par I. NDIAYE, le nalemamady

Read More

Facilitez votre voyage au pays des origines, l’endroit où tout a commencé…

Jul 5, 2018

Prêt pour un voyage inoubliable ou un voyage d’affaires de dernière minute? Rassurez-vous, votre déplacement en Ethiopie n’a jamais été aussi simple; En collaboration avec Ethiopian Airlines le Département d’immigration éthiopien a mis en place un nouveau service de visa électronique.

L’Éthiopie, un trésor d’histoire et de culture, est devenu plus facile d’accès avec notre nouveau service de visa électronique. Ce nouveau service facilite votre voyage en Éthiopie qui sera une véritable expérience authentique. Découvrez des endroits uniques et époustouflants: des sites foulés par nos ancêtres et où a été découvert les plus vieux fossiles d’hominidés du monde non loin de l’obélisque d’Axum qui a dominé l’ère pré-chrétienne; la magnifique ville fortifiée de Harar du IXe siècle; les églises rupestres de Lalibela du XIIe siècle; la splendeur des châteaux de Gondar du XVIIe siècle, le paysage montagneux à couper le souffle du parc national du Simien avec ses animaux endémiques uniques en Ethiopie; le magnifique site culturel Konso; les impressionnantes pierres Tiya dans le sud; le parc naturel de Bale doté d’une grande variété d’animaux sauvages; la charmante région de Kaffa d’où le café s’est par la suite répandu dans le reste du monde. L’Ethiopie a tout à offrir comme destination hors pair.

Il ne vous reste plus qu’à faire une demande de visa en ligne où vous pouvez payer votre visa en toute sécurité. Une fois le paiement effectué vous recevrez une autorisation par e-mail qui vous permettra de faire tamponner votre passeport avec visa lors de votre arrivée à l’aéroport international d’Addis-Abeba Bole. Avec nos vols directs depuis et vers plus de 110 destinations sur cinq continents, Ethiopian continuera de rendre le voyage au pays des origines, fiable, facile, pratique et abordable. Venez découvrir l’Ethiopie ainsi que l’hospitalité chaleureuse de ses habitants.

Pour obtenir votre visa électronique, cliquez ici: https://www.evisa.gov.et/#/home

Bienvenue au pays des origines!

 

 

Anglais

Travel Made Easier to the Land of Origins, to the place where it all Begins…

 

Ready to cross off destinations on your travel bucket list and indulge yourself in endless surprises or a business travel looming in your calendar? Rest assured, your travel arrangement is made much easier than ever before; definitely thrilling and on-demand with an all in one new e-visa service brought to you by the Ethiopian Immigration and Nationality Affairs Main Department in collaboration with Ethiopian Airlines.

 

Ethiopia, a treasure trove of history and culture, has become easier to get to with our new e-visa service. The new service brings you closer to authentic travel experiences and enables you to travel to Ethiopia. Witness astonishing assets and mesmerizing endowments: from the sites where our ancestors first set foot and the world’s oldest hominid fossils were discovered to the towering Axum obelisk from pre-Christian era; the magnificent walled city of Harar of the 9th century; the rock-hewn churches of Lalibela of the 12th century; the splendor of the castles of Gonder of the 17th country, the jaw-dropping mountainous landscape of Simien National Park with its endemic animals unique to Ethiopia; the beautiful Konso cultural site; the impressive Tiya Stones in the south; the breathtaking Bale Natural Park with its variety of wild animals; the delightful kaffa region from where coffee first spread to the rest of the world. Ethiopia has everything to offer as your next holiday destination.

 

 

All you have to do is process your visa online on a single webpage where you apply, pay and secure your entry visa online. Give it a try and you will get authorized via email to secure your passport stamped with visa upon arrival at Addis Ababa Bole International Airport. With our direct flights to/from more than 110 destinations across five continents, we will continue to make travel to the Land of Origins, dependable, easy, convenient and affordable. You will indeed love Ethiopia and the warm-hearted hospitality of its people.

 

To get your e-visa click here: https://www.evisa.gov.et/#/home

 

Welcome to the Land of Origins!

 

 

Read More

Ministère des Transports : Aboubacar Sylla reçoit son homologue du Libéria en compagnie de la FIR

Jun 30, 2018

Vendredi 29 juin 2018, le ministère des transports du Libéria et le secrétaire exécutif de la FIR Roberts ont été reçu par le ministre d’État aux transports Guinéen.


Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un entretien et d’une visite de courtoisie.
La FIR a été mise en place le 17 janvier 1975 dans le cadre d’une coopération entre trois limitrophes ( la Guinée, le Libéria et la Sierre Léone). Elle rentre dans la dynamique de fournir des services de navigation aérienne aux vols en route à partir du niveau moyen de la mer (MSL). Chacun des états membres gère sa propre portion de l’espace aérien du sol à 3000 ft. MSL.

 

Ce projet, depuis qu’il a été lancé est financé par les gouvernements, la FIR de Roberts a commencé à acquérir l’équipement nécessaire à la fourniture de services de navigation aérienne. Des années après sa création, l’organisation a transféré son siège du Libéria à la Sierra Leone puis à la Guinée, en raison des guerres civiles au Libéria de 1989 à 2003 et en Sierra Leone de 1991 à 2001.

Cette organisation vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité et de la rapidité du trafic aérien dans le ciel de l’Afrique, améliorer l’harmonisation des objectifs des fournisseurs de services de transport aérien en établissant une relation de confiance entre le contrôleur et le pilote.

Pour atteindre ce qui précède, elle s’est fixée un certain nombre de mission à savoir:

Développer continuellement la capacité de nos agents de prestation de services par la formation et l’exposition aux défis mondiaux;
Introduire les dernières technologies dans nos systèmes de gestion du trafic aérien et de navigation aérienne;
Adopter les meilleures pratiques de l’industrie aéronautique.
Maintenir la sécurité de l’aviation en priorité, par la surveillance et l’examen constant.
Lors de l’entretien, la délégation après avoir été présenté au Ministre des transports qui était entouré par les membres du cabinet, l’honneur est revenu au secrétariat de la Région d’information de vols (FIR), de faire une rétrospective sur les activités et les recommandations qui avaient été faites par le comité technique au Ministre Aboubacar Sylla, qui assure la présidence du Conseil des Ministres de cette instituions aéronautique a donné les raisons de la non tenue des conseils des ministres de la FIR.

Il est de coutume dans cette institution, que quand un ministre est nommé dans un des pays membres de la FIR, le secrétariat a le devoir de venir féliciter le Nouveau ministre, c’est dans ce sens que nous sommes ici à Conakry, Monsieur le Ministre et vous faire part des défis a martelé M. Badara A. Tarawaley.

Poursuivant, le secrétaire de la FIR dira que : « C’est vrai que nous avions connu trois ans de retarde dans la tenue du conseil d’administration des ministres des transports des pays membres de la FIR qui s’expliquent dans l’organisation des élections que ces pays respectifs ont connus, il y a aux la vétusté des équipements ».

Plus loin M. Tarawaley a indiqué qu’ils vont faire une proposition de dates pour la tenue de la session prochaine du CA des Ministres de la FIR, M. le Ministre la santé de la FIR dépend de la collaboration entre les Ministres membres de notre secrétariat ».

De son coté, le ministre libérien des transports, M. Samuel A. Wlue s’est dit très satisfait de l’accueil chaleureux que son homologue guinéen lui a réservé pendant cet entretien.

Pour M. Wlue il y a deux problèmes auxquels les pays membres devraient faire face, il s’agit du manque de vol direct entre la Guinée et le Liberia. Le chemin de fer qui doit permettre la libre circulation des biens et services des communautés issues des deux pays.

Par ailleurs, le ministre libérien des transports a invité son homologue guinéen à une visite officielle au Liberia.

En réponse à toutes ces propositions, le Ministre d’Etat, des transports Aboubacar Sylla a remercié son homologue du Libéria et le secrétariat pour ce déplacement à Conakry.

Il a souligné que c’est nécessaire qu’il y ait une liaison aérienne entre la Guinée et Libéria pour la mobilité de nos populations, « j’interviendrai dans ce sens pour que la nouvelle compagnie aérienne guinéenne puisse desservir le Libéria.

Il faut que le conseil des Ministres du conseil d’administration de la FIR se retrouve rapidement pour le bien de nous tous. Le grand défi cité plus haut qui est le problème des équipements de dernière génération et la sécurité des vols ».

Pour le bon fonctionnement de l’institution, M. Sylla pense qu’il est nécessaire qu’ils soient dotés des équipements et surtout la communication des trois ministres de la FIR.

En 2007, le siège du secrétariat a été ramené au Libéria.

Read More

Relance de Conakry Express: le ministre d’Etat aux transports reçoit une délégation de la CBK

Jun 27, 2018

La direction générale de la Compagnie des Bauxites de Kindia (CBK) a été reçu mardi 26 juin 2018 par le ministre d’Etat aux transports en Guinée. Il était question de discuter pour la relance du train de transports Conakry Expresse qui est suspendu ces derniers temps.

Cette initiative de ce département dirigé par Aboubacar Sylla rentre dans le cadre de faciliter la circulation et de diminuer l’embouteillage qui est devenu un casse tête aux citoyens de Conakry.

Le ministre du département des transports n’a pas manqué l’occasion de remercier la direction générale de la CBK d’avoir répondu à l’invitation.

Selon le porte-parole de la direction générale les raisons de suspendre le train de transports sont entre autres:  »le problème d’insalubrité le long des rails, le problème de sécurité et  l’occupation des voies par les citoyens. Voilà trois choses qui sont très dangereux pour la circulation du train et pour la sécurité de la population de Conakry », a-t-il déclaré.

Poursuivant son allocution, il a rassuré le ministre des transports qu’une fois ces problèmes résolus, le train Conakry Express va reprendre ses activités.

 »M. le Ministre, nous vous prions de favoriser la sensibilisation sur le long du chemin de fer afin d’éviter l’occupation anarchique qui pourrait nous faire éviter à tous les accidents  et cela rendrait propre les voies », a sollicité le porte-parole de la CBK.

De son coté, le Ministre Aboubacar Sylla a rassuré les partenaires russe qu’une solution a été trouvé au problème, qui concerne l’assainissement sur le long de la voie ferré de la CBK.

 »Le budget a été débloqué par le gouvernement et il se trouve déjà disponible dans le compte de l’agence nationale d’assainissement », a-t-il informé.

Dans la même lancée, M. Sylla a indiqué que cette agence va commencer  les travaux d’assainissement de la voie ferré CBK à partir de demain mercredi.

« Cette action sera suivie de pose de bac à ordures tout au long des localités impactées par les immondices qui gênent la voie ».

Le ministre a ensuite rassuré les partenaires qu’un suivi sera fait après le nettoyage et une campagne de sensibilisation  sera faite à cet effet pour éviter que le train ne s’arrête plus pour la mobilité  des citoyens de Conakry. Puisque, les différentes interruptions ne vont pas dans l’intérêt de la population guinéenne.

Cette rencontre a permis au Ministre d’Etat  aux transports de suggérer d’autres solutions allant dans le sens du nettoyage de la ligne ferrée de la Compagnie des Bauxites de Kindia tous les mois pour éviter la suspension de la circulation du train Conakry Express.

Aboubacar Sylla a sollicité auprès des partenaires russe la reprise de la circulation du train Conakry Express le lundi prochain pour faire éviter un peu cette population de Conakry le casse tête d’embouteillage qui a beaucoup perduré ces derniers temps.

Read More

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT.

Jun 25, 2018

Conakry le 24 Juin 2018 – Le Ministère des Transports a le regret d’informer le peuple de Guinée de l’accident d’un avion de la compagnie privée EAGLE AIR SA. L’accident est survenu ce jour dimanche 24 Juin 2018 aux environs de 10 heures 30 minutes dans la préfecture de Kindia sous-préfecture de SOUGUETA, district de YELEYA, secteur KALAYA.

 

L’avion qui a décollé de Conakry à 10 heures 01 minute à destination de LERO où il était attendu à 11 heures 41 minutes avait à son bord quatre (4) personnes dont deux (2) pilotes : un Allemand et un Cap-Verdien et deux (2) techniciens : dont un Polonais et un Guinéen tous décédés dans l’accident.

 

A cette douloureuse occasion, Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre des Transports présente au nom du Chef de l’Etat, du Premier Ministre Chef du Gouvernement, et de l’ensemble du Gouvernement ses condoléances les plus attristées au peuple de Guinée, aux familles éplorées et à la compagnie EAGLE AIR.

 

Le Ministre d’Etat, Ministre des Transports saisit cette occasion pour remercier les autorités et les populations de la sous-préfecture de SOUGUETA pour les efforts déployés afin de retrouver rapidement les corps des victimes.

 

Des informations complémentaires feront l’objet d’autres communiqués.

 

Une commission d’enquête technique a été mise en place pour déterminer les causes de l’accident.

 

Le Ministre d’Etat, Ministre des Transports.

Aboubacar Sylla

 

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement. 

 

 

Read More

Transport aérien : Ethiopienne Airlines effectue son 100ème vol sur Conakry

Jun 15, 2018

Le dimanche 10 juin 2018, Ethiopian Airlines, a effectué sur Conakry son 100ème vol. La cérémonie a mobilisé une brochette d’officiels et responsables du transport aérien guinéen, notamment les commissaires spéciaux de l’Aéroport International de Conakry Gbessia, le colonel Diallo,  commandant de la GTA, le et le Directeur Général de la SOGEAG,Ouleba Kabassan Keita,

L’ambassadeur de Guinée en Ethiopie, M. Gaoussou Touré présent à cette cérémonie de réception du 100ème vol sur le tarmac de Conakry Gbessia indiqué : «il y a un programme bilatéral qui sera bientôt élaboré entre la Guinée et l’Ethiopie, à l’occasion de la prochaine visite officielle du président de la République, le professeur Alpha Condé en Ethiopie. Au cours de cette visite, il sera question de la signature de plusieurs accords entre les deux pays, non seulement dans le domaine des transports, vous savez on a déjà signé un accord avec Ethiopian Airlines pour la relance de notre compagnie aérienne, mais aussi dans d’autres domaines de la coopération. Ce Dreamliner  est un Boeing qui ne se trouve pas partout, il se trouve que c’est le centième avion que cette compagnie vient d’acquérir. C’est est une compagnie (NDLR: Ethiopian Airlines) qui effectue tous les services notamment la formation et la maintenance des avions. C’est une grande joie de voir cet avion atterrir à l’Aéroport International de Conakry Gbessia.»

Pour M. Touré, l’aéroport de Conakry n’est plus isolé, puisqu’il reçoit plusieurs grandes compagnies.  Cela dénote un développement économique sous l’ère du Professeur Alpha Condé.

Quant au représentant en Guinée de la Compagnie Ethiopian Airlines, M. Kinfemichael Shegutie, il se dit très satisfait de recevoir le centième vol de sa compagnie à Conakry. « C’est une immense joie pour moi d’accueillir ce Boeing Dreamliner».

 

Depuis que cette compagnie a commencé à desservir la Guinée le 02 février 2017, elle n’a pas failli à sa mission. Elle dessert la capitale guinéenne avec des appareils de qualité très moderne, et à des prix économiques. Tout se fait avec un bon leadership et une parfaite collaboration avec les autorités du pays.

 

 

 

Ethiopian Airlines: le secret de son long leadership africain!

Ethiopian Airlines, première compagnie africaine de transport aérien, est le fer de lance de la technologie aéronautique sur le continent depuis des décennies.  Et cela date de 1962 marquant l’arrivée du premier avion à réaction en Afrique.

Sur la lancée, la compagnie aérienne a maintenu son leadership technologique sur le continent. Elle est la première compagnie à présenter les dernières générations de Flotte à travers les âges.

Durant toutes ces décennies (1962-2018), Ethiopian Airline s’est fait illustrer comme pionnier dans le domaine aéronautique, à travers sa gamme d’avions (le premier Jet, le premier B767, le premier B757, le premier B777-200LR, le premier B787 Dreamliner, le premier B777(cargo), le premier Airbus A-350-900, le premier B787-9 et le premier simulateur A350 XWB.

Ce n’est pas tout car la compagnie Ethiopian Airlines porte un regard sur le simulateur 737 max de la prochaine génération.

Cependant, il faut noter que des investissements stratégiques continus dans la modernisation et l’expansion de la flotte à l’orée 2025.

Enfin, il faut souligner qu’Ethiopian Airlines est devenu le premier transporteur africain à opérer avec une flotte de 100 appareils.

Read More

Ethiopian Airlines s’engage avec Guinea Airlines

May 23, 2018

La compagnie privée Guinea Airlines tarde à décoller, certes. Mais les derniers développements de l’actualité laissent présager que ce n’est pas pour longtemps. Et pour cause ? Après avoir assisté à la signature de la convention de partenariat entre GBM et Ethiopian Airlines, le 8 mai dernier à Addis-Abeba, le Ministre d’Etat Oyé Guilavogui a annoncé aux députés guinéens que le gouvernement s’est rendu compte que le partenaire français Regourd Aviation avait le projet de fournir des vieux appareils.

C’est ainsi que l’investisseur guinéen a pris le soin d’entrer en partenariat avec Ethiopian Airlines – la meilleure compagnie aérienne africaine – qui s’engage à fournir à GBM deux avions Dash 400 pour desservir les capitales régionales et un Boeing pour les pays voisins.

Dans le même sillage, le ministre d’Etat a souhaité que les députés votent la loi sur l’Aviation civile. Ceci, avant la pose, très prochaine, de la première pierre de la construction de l’aéroport internationale de Maférinya et de celles de Boké, Nzérékoré, Kankan et Labé par une société chinoise.

Read More

Le Ministre d’Etat Oyé Guilavogui défend deux lois sur le Transport terrestre et l’Aviation civile à l’Assemblée nationale.

May 22, 2018

Le transport est de nos jours l’une des activités socioprofessionnelles les plus désaxées et les plus désorganisées en Guinée. Face à cette problématique, deux projets de lois ont été initiées. Le premier porte sur le Renouvellement du Parc automobile et les documents de transport. Le second sur l’Aviation civile.

Le renouvellement du Parc Automobile préconise son rajeunissement. Il indique aussi la modernisation de toute la chaine de délivrance des documents sécurisés de transports dont les Permis et des Cartes grises. Mais aussi le respect de la réglementation en matière de Code de la route.

Le Parc automobile guinéen est vieillissant. Des véhicules dont on ne peut plus délivrer de certificats de contrôle technique dans les pays occidentaux sont déversés au Port de Conakry. Le pays reçoit au minimum 1 300 véhicules par semaine. Face à cette situation, le chef de l’Etat a signé un décret le limitant à 8 ans l’âge d’importation des véhicules sur le territoire national guinéen. Mais l’application de ce décret pose problème

Les organisations professionnelles arguent qu’ils n’ont pas de moyens suffisants pour approvisionner le marché en respectant ce standard. Les consommateurs soulignent que la bourse du guinéen ne permet d’acheter un véhicule de moins de 8 ans.

Pour résoudre cette équation, l’Etat prévoit dans un premier temps l’organisation de visites des véhicules à l’embarcation. Et à long terme, soutenir l’installation d’une société de montage de voitures, de minibus et de bus neufs dans la plate-forme de Sanoyah à Coyah.

Le ministre d’Etat annonce aux députés qu’une Convention est en cours avec Renault Trucks dans le cadre du renouvellement du parc des gros-porteurs, ce, avec l’appui des institutions bancaires pouvant faciliter la procédure de prêt et accompagner les transporteurs dans la réalisation de leurs projets.

Le ministre d’Etat souligne qu’à son arrivée, à la tête du Ministère des Transports, il a décidé de renouveler tous ces documents de transports, car  leurs dates d’émission sont dépassées.

Dans ce cadre, une Convention a été passée avec la société allemande DSD et le ministère des Transports pour délivrer des cartes biométriques sécurisées. Le ministre d’Etat fait remarquer qu’il envisage de procéder à l’émission de ces documents biométriques courant l’année 2019. D’ici-là, il souhaite que les deux lois sur le Transport terrestre et l’Aviation civile soient adoptées par l’Assemblée nationale.

Le transport, c’est aussi l’espace aérien. Le ministre d’Etat Oyé Guilavogui souhaite que les députés votent la loi sur l’Aviation civile. Il souligne que les études de faisabilité de l’aéroport internationale de Maférinya et de ceux des capitales régionales du pays, sont terminées. La pose de la première pierre à Maferinya est pour bientôt. Une société chinoise est chargée de réaliser les aéroports de Boké, Nzérékoré, Kankan et Labé.

Pour ce qui est de la compagnie Guinea Airlines, dont le décollage tarde, le Ministre d’Etat apprend aux députés que le gouvernement s’est rendu compte que le partenaire français avait le projet de fournir des vieux appareils. Ne voulant pas mettre en péril la vie de nos compatriotes, l’investisseur guinéen et le gouvernement ont pris le soin d’entrer en partenariat avec Ethiopian Airlines, la meilleure compagnie aérienne africaine pour la fourniture de deux Dash 400 pour desservir les capitales régionales et d’un Boeing pour desservir les pays voisins

En ce qui concerne les 50 bus offerts par la Turquie, le Ministre d’Etat Oyé Guilavogui déclare qu’au moment où le gouvernement a décidé de les mettre en circulation, il y a eu des troubles à Conakry. Ils sont en bon état. Un schéma de circulation dans la capitale a été élaboré pour permettre aux usagers d’avoir les bus à chaque 5mn.

Ibrahima N’Diaye

 

Read More