DE BLEU-BLANC-CŒUR À WE LOVE GREEN, LA SOLIDARITÉ CLIMATIQUE EN ACTION

Quel point en commun entre les agriculteurs de Bleu-Blanc-Cœur et les festivaliers de We Love Green ? Entre les commerçants du club Génération Responsable et la Ville de Paris ? Comme Ducray, ekWateur, Maisons du Monde, Nature & Découvertes ou Patte Blanche, ils sont déjà Ambassadeurs de La Solidarité climatique !

Si les défis à relever face aux changements climatiques semblent immenses, la solidarité, ce « sentiment qui pousse les hommes à s’accorder une aide mutuelle », est plus que jamais d’actualité. Et si nos émissions de CO2 ont un impact planétaire, il est encore possible de les réduire.

Face à ces constats, la Solidarité climatique conjugue deux démarches : la réduction de notre empreinte carbone et le soutien des populations les plus vulnérables dans leur développement bas-carbone et leur adaptation aux changements du climat.

En 2015, le GERES avait lancé l’Appel à la Solidarité climatique à l’occasion de la COP21. En 2017, il a décidé d’aller plus loin en initiant le mouvement pour la Solidarité climatique. Objectif : fédérer des acteurs non-étatiques pour mobiliser, sur 3 ans, 1 million d’actions individuelles en faveur du climat et soutenir 1 million d’acteurs d’un développement bas-carbone résilient aux changements du climat.

Pour cela le GERES et ses partenaires, comme Koom et Patte Blanche, ont mis en place depuis février, une plateforme digitale où chacun peut s’engager sur des gestes concrets qui vont lui permettre de réduire son empreinte climatique. Ces gestes sont tous reliés à un des 17 Objectifs de Développement Durable. Le mouvement encourage les entreprises, les associations, les collectivités à se mobiliser et à mobiliser leurs clients, fournisseurs, usagers, collaborateurs, membres, en faveur de la Solidarité climatique.

Aujourd’hui, le mouvement de la Solidarité climatique compte 10 Ambassadeurs, plus de 30 organisations Amies, près de 300 citoyens engagés sur un ou plusieurs des 35 gestes actuellement proposés, soit près de 3000 actions individuelles engagées en deux mois. Pour amplifier le mouvement, des opérations de mobilisation sont conduites avec d’autres organisations, par exemple en faveur des forêts avec Reforest’Action à l’occasion de la journée internationale des forêts en mars, avec le Jour de la Terre le 22 avril prochain …

Pour participer c’est très simple :

– Je m’inscris sur la plateforme de la Solidarité climatique pour rejoindre la Communauté de citoyens engagés et découvrir des éco-gestes avec des conseils et liens utiles.

– Je m’engage sur des gestes et je suis la réduction de mon empreinte écologique au fur et à mesure dans mon profil personnalisé.

– J’invite mes amis sur les réseaux sociaux à s’engager aussi sur des actions afin de faire grandir la mobilisation.

 

Mathieu Grapeloup pour Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités