Environnement: le consortium SMB Winning paie plus de 2 milliards de  taxe de défrichement au Ministère des Eaux et Forêts

  • Ibrahima Ndeye
  • décembre 4, 2018
  • Commentaires fermés sur Environnement: le consortium SMB Winning paie plus de 2 milliards de  taxe de défrichement au Ministère des Eaux et Forêts

Le Consortium SMB Winning a payé lundi 03 décembre 2018, dans la Commune Urbaine (CU) de Conakry, au Fonds Forestier National (FFN) du Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts (MEEF), une enveloppe financière de plus de 2 milliards 204 millions 540 mille francs guinéens, au titre des redevances des taxes de défrichement pour l’exercice 2018 de la Commune Rurale (CR) de Malapouya dans la préfecture de Boké.

 

 

La Cérémonie de remise du chèque s’est déroulée au siège du Consortium SMB Winning à Conakry. C’était en présence des autorités de l’Administration bénéficiaire.

 

Dans sa communication de circonstance, le Directeur Général de la société SMB, M. Fréderic Bouzigues a, au nom de son institution,  exprimé sa satisfaction quant au raffermissement des liens de coopération sincère entre le gouvernement guinéen et le Consortium SMB-Winning qui, selon lui, est sans cesse déterminé à respecter ses engagements sociétaux vis-à-vis de l’administration guinéenne.

 

Ceci, soutient-il, «avec  l’implication effective de tous les acteurs administratifs engagés dans le processus du développement de la Guinée. »

 

D’après lui, « ce payement est le témoignage de l’attachement de la SMB aux valeurs légales et réglementaires de l’exploitation minière dans le souci de respecter  la législation en matière de protection de l’environnement en Guinée . »

 

Dans son allocution, Frédéric Bouzigues a insisté auprès du Ministère de l’Environnement sur la nécessité de flécher une partie de ces financements vers des ONG locales de Boké qui s’activent dans l’entretien des pépinières et autres projets locaux concourant à la préservation de l’environnement pour « collaborer avec la SMB dans la réhabilitation des sites après l’exploitation des permis de bauxite et augmenter les capacités des entreprises locales. », a-t-il conclu.

 

Recevant le montant, le directeur national du Fonds Forestier, Commandant Santigui Kéita, a félicité la SMB pour dit-il, « cet acquittement inscrit dans la loi guinéenne en respect du code minier et forestier. »

 

Il a, par ailleurs, invité les autres sociétés à suivre l’exemple de la SMB qui, depuis son installation en Guinée, «n’a ménagé aucun effort pour l’épanouissement de l’économie guinéenne et la sécurité sanitaire et environnementale des communautés riveraines. »

 

Selon le DNFF, son département mettra tout en œuvre pour que ce montant participe à impacter positivement les zones minières concernées.

 

Ces efforts du Consortium, a-t-il rappelé, « entrent  dans sa démarche de  Responsabilité Sociale et Environnementale. Toute chose que recommandent les autorités guinéennes.»

 

De l’avis des spécialistes de l’Environnement interrogés sur la situation à Boké, «cette enveloppe financière versée au compte du fonds forestier national devra pour une part, servir au  reboisement et à d’autres activités liées à la protection de l’Environnement de la Région administrative de Boké, comme le stipule la Loi de Finances de la République de Guinée.»