Football : une équipe espagnole de haut niveau vise la neutralité climatique


Betis player D. Laynez and UN climate chief P. Espinosa

ONU Changements climatiques, 13 mars 2019 – Dans une initiative sans précédent pour un club de football « La Liga », le Real Betis Balompié, basé à Séville, a officiellement rejoint l’initiative Climate Neutral Now de l’ONU Changements climatiques, s’engageant ainsi à prendre des mesures pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et pour compenser le reste.

En outre, le club s’est engagé à devenir une plate-forme et un facilitateur pour sensibiliser ses millions de supporters dans le monde entier à l’urgence de l’action climatique.

Le Betis Séville est l’une des meilleures équipes de la Liga, la division de football professionnelle la mieux classée de la ligue espagnole de football. En même temps qu’il participe au championnat national, à l’Europa League et à la Copa del Rey, le club a de grandes ambitions sportives – et celle-ci s’étend désormais au domaine de l’environnement et du climat.

En mesurant, réduisant et compensant ses émissions, le Betis deviendra la première équipe de haut niveau à atteindre la neutralité climatique pour aider à éviter les pires effets du changement climatique, notamment des tempêtes de plus en plus violentes, des sécheresses, des vagues de chaleur et des inondations.

Le club communautaire est composé de plus de 14.000 propriétaires dont la majorité des droits de vote appartient à des individus de la communauté locale.

« Depuis le début, le Real Betis Balompié s’occupe de sa famille, de ses membres et de ses fans. Nous nous efforçons de faire en sorte qu’ils sentent que le Betis les représente et les soutient, tout comme ils nous soutiennent », a déclaré M. Ángel Haro, Président du club. « Agir pour le climat, c’est aussi agir pour eux, c’est agir pour notre famille. Nous savons que le changement climatique constitue une menace pour les moyens de subsistance et le bien-être de tous les habitants de la planète, nous faisons donc notre part. »

La nouvelle ville sportive construite par le Betis Séville sera dotée d’une production d’énergie renouvelable sur place, de systèmes avancés de collecte et de traitement des déchets, de nombreux arbres et d’applications énergétiques efficaces. En outre, le club installe des systèmes d’éclairage intelligents dans son stade Benito Villamarín à Séville et prend des mesures pour réduire les plastiques à usage unique, entre autres.

« Notre plan consiste à dresser un inventaire détaillé de nos émissions et à définir d’autres mesures à prendre pour réduire ces émissions. Mais nous n’attendrons pas. Nous nous appliquons déjà à mettre en place des mesures opportunes, faciles à réaliser, et nous deviendrons un canal de communication de l’urgence et de la pertinence de l’action climatique, en commençant en interne avec nos joueurs et notre personnel. Dans notre pays, nous connaissons déjà des vagues de chaleur extrême et un manque d’eau croissant. Nous devons tous faire notre part », déclare M. Ramón Alarcón, directeur commercial du club.

« C’est très encourageant de voir le Betis aligner ses activités sur l’agenda climatique. Leur volonté de servir leur communauté, d’engager leurs fans et de travailler avec les autres d’une manière respectueuse et responsable sont pour nous des sources d’inspiration. Nous sommes heureux de les compter parmi les signataires de notre initiative Climate Neutral Now », déclare M. Niclas Svenningsen, directeur de l’Action climatique mondiale de l’ONU Changements climatiques.

Pour en savoir plus sur le Real Betis Balompié, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur l’initiative Climate Neutral Now, cliquez .