All for Joomla All for Webmasters
July 24, 2019
You can use WP menu builder to build menus

Discours d’ouverture de Monsieur Mamadi CAMARA, Ministre de l’Économie et des Finances, Président du Comité de pilotage du Plan de réforme des finances publiques (PREFIP) à la revue annuelle.

Monsieur le Premier Président de la Cour des comptes,

Monsieur le Ministre du Budget,

Madame le Ministre du Plan et du développement Economique,

Monsieur le Vérificateur Général,

Excellences Mesdames et Messieurs les Partenaires Techniques et Financiers,

Mesdames et Messieurs les Membres du Comité de Pilotage

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais avant tout propos, vous souhaiter à toutes et à tous la bienvenue à la revue annuelle du Plan de réforme des finances publiques. Conformément aux bonnes pratiques, l’ensemble des acteurs de la chaine des finances publiques, la société civile, le secteur privé et nos partenaires techniques et financiers sont appelés à continuer d’apporter leurs contributions pour accélérer l’atteinte des objectifs du PREFIP.

En adoptant le PREFIP actualisé le 13 décembre 2018, le Gouvernement guinéen réaffirme son engagement à ne ménager aucun effort pour organiser le renforcement de la gestion des finances publiques dans le cadre de la consolidation de la gouvernance économique et financière.

La révision du PREFIP a été réalisée sur la base des conclusions et des recommandations pertinentes des évaluations PEFA, PIMA et DEMPA. Elle a pris en compte les problématiques émergentes du renforcement de la gestion des investissements publics, de la surveillance des risques budgétaires liés aux opérations des autres entités publiques et de la soutenabilité de la dette publique.

Les efforts conjugués ont permis de maintenir en 2018 un cadre macroéconomique stable conformément aux objectifs de notre programme économique et financier soutenu par le FMI. La croissance est ainsi estimée à 6% et l’inflation est contenue à un chiffre soit 9,9% à fin décembre 2018. Le solde budgétaire de base connait un excédent de 0,8% du PIB et nos réserves de change se sont consolidées.

Mesdames et Messieurs les membres du Comité de pilotage

Le front des reformes a été très dynamique en 2018 avec notamment les avancées sur l’unification de la gestion de la trésorerie de l’Etat à travers l’opérationnalisation progressive du compte unique du Trésor, la rationalisation des structure en charge de la gestion des marchés publics, la création d’un numéro d’identifiant fiscal permanent, la réforme de l’Inspection Générale d’Etat en Institution Supérieure de Contrôle de l’ordre Administratif, la préparation des premiers arrêts de la Cour des comptes , l’adoption du décret d’application de la loi sur la gouvernance des organismes publics ainsi que la formation de plus de 500 cadres.

D’importants défis restent cependant à être relevés pour accélérer l’impact des reformes. Il s’agit essentiellement de la poursuite de la qualification des ressources humaines en finances publiques, de l’adaptation des cadres organiques et du système d’informations.

La tranche 2019 du PREFIP a opportunément retenu des actions prioritaires dont la réalisation permettra de consolider la chaine des finances publiques dans ses maillons qui connaissent des faiblesses persistantes.

L’exécution de ce plan d’actions connaitra les succès escomptés à condition que nous renforcions notre organisation pour mieux accompagner et suivre la réalisation effective des actions programmées. Pour ce faire, j’encourage la mise en place et l’animation continue des comités techniques de réformes qui devront nous faire remonter les difficultés et les obstacles afin que nos décisions les lèvent à temps.

Je ne saurai terminer mon propos sans féliciter et encourager les femmes et les hommes qui fournissent quotidiennement d’importants efforts soutenus pour maintenir l’élan des réformes dans lequel s’inscrit le PREFIP.

Je réitère notre reconnaissance à nos partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement dans la réalisation de notre stratégie d’amélioration de la gouvernance économique et financière qui vise à créer les conditions pour l’accélération de la mise en œuvre des politiques publiques arrimées au Plan national de développement économique et social. Nous les invitons pour ce faire à veiller au bon fonctionnement des instances de redevabilité afin d’aligner les points d’application de leurs appuis respectifs sur la prise en charge des priorités du PREFIP.

 Plein succès au PREFIP 2019-2022 que je déclare officiellement lancé

Je vous remercie

Monsieur Mamadi CAMARA
Ministre de l’Economie et des Finances  
Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

No Comments