All for Joomla All for Webmasters
August 19, 2019
You can use WP menu builder to build menus

Bonn, 9 août 2019 – Moins de deux mois avant le Sommet Action Climat du 23 septembre à New York, un rapport publié par l’ONU Changements climatiques offre un aperçu des mesures prises par les gouvernements pour faire face au changement climatique et souligne la richesse des connaissances et des expériences qui sont à leur disposition afin de renforcer l’ambition climatique.

Ce rapport, le Rapport spécial sur le changement climatique et les terres émergées,représente la contribution de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) au Sommet Action Climat de l’ONU. Il met l’accent sur les progrès accomplis au cours des 25 dernières années, depuis la création de la CCNUCC. Il peut aussi aider les gouvernements à intensifier leurs activités au moment où ils se préparent à transmettre une nouvelle série de plans nationaux d’action climatique (les « Contributions déterminées au niveau national » ou CDN), d’ici à 2020.

Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la CCNUCC, a déclaré : « Les deux prochaines années offrent une occasion unique à toutes les nations, ainsi qu’aux organisations non gouvernementales, d’exploiter notre cadre existant, de profiter de notre dynamique actuelle et de réaliser les changements dont nous avons besoin à tout prix. »

« La bonne nouvelle est que l’essentiel de ce travail a déjà commencé. Il existe une base solide sur laquelle construire une ambition, et le sentiment est clair qu’il est urgent de s’attaquer à la menace existentielle du changement climatique. Le rythme de l’action demeure toutefois trop lent, et il doit être accéléré. »

Le rapport indique qu’après une courte période de stabilisation, les émissions mondiales de gaz à effet de serre ont recommencé à augmenter. Malgré les progrès importants réalisés dans certains domaines, les efforts accomplis par les pays pour mettre en œuvre leurs plans d’action climatique ne sont pas actuellement suffisants pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

Infographic emissions by sectors UN report 2019

L’urgence d’agir est un sentiment croissant, partagé par de nombreux pays qui ont signalé une augmentation des conséquences et des risques du changement climatique.

Le nouveau rapport de l’ONU décrit ces conséquences ainsi que les mesures que les pays mettent en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et renforcer la résilience face au changement climatique.

Il présente aussi en détail les niveaux de soutien que les pays en développement apportent et reçoivent dans ce but, notamment dans les domaines de la finance, des technologies et du renforcement des capacités qui sont essentiels pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs climatiques.

Le rapport montre que les pays renforcent leurs dispositifs institutionnels pour la planification, le financement, la mise en œuvre, la surveillance et l’évaluation de l’action climatique, et que l’ensemble des actions visant à réduire les émissions et à s’adapter au changement climatique est en train de se développer.

Mais comme l’explique la Secrétaire exécutive de la CCNUCC dans le rapport, bien que les bases d’une action efficace aient été posées et que le nombre d’outils en faveur de l’action climatique augmente, la communauté internationale doit encore exploiter pleinement les possibilités stratégiques qui se présenteront à elle cette année pour passer à la vitesse supérieure, notamment le Sommet Action Climat du 23 septembre à New York et la COP25 au Chili.

« Le Sommet rassemble les chefs de gouvernement et les chefs d’entreprise du monde entier afin de discuter, mais surtout d’indiquer clairement comment ils contribueront à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à l’adaptation au changement climatique et au maintien du réchauffement de la planète en dessous de 1,5 degré Celsius », a déclaré Patricia Espinosa.

Les autres événements clés de cette année qui permettront de créer la dynamique d’une action climatique plus ambitieuse sont la Semaine du climat de l’Amérique latine et des Caraïbes (du 19 au 23 août, au Salvador), la Semaine du climat de l’Asie-Pacifique (du 2 au 6 septembre, à Bangkok) et la COP25 de l’ONU Changements climatiques (du 2 au 13 décembre, au Chili).

Remarque : les informations contenues dans leRapport spécial sur le changement climatique et les terres émergées proviennent des rapports nationaux transmis au secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) par les 197 Parties à la Convention jusqu’à avril 2019

Proposé par Ibrahima Ndiaye

No Comments