All for Joomla All for Webmasters
September 19, 2019
You can use WP menu builder to build menus

Le Consortium SMB-Winning a procédé mercredi, 4 septembre 2019 à Dapilon (Kolaboui), préfecture de Boké, au paiement de la huitième (8ème) compensation à hauteur  de 3 milliards 25 millions 963 mille 440 francs Guinéens visant à indemniser 96 personnes vivant dans les villages  de Botèguèra, Missidé, Kabanga, Kolel, Kirinko, Folereya, Madina ,Guilélé, répartis entre la sous-préfecture Kolaboui et de la préfecture de Télimélé. Ces personnes sont directement impactées par la réalisation d’une ligne de chemin de fer de du Consortium partant de Dapilon (Boké) à Santou (Télimélé), sur une distance de 135km

Massivement mobilisés pour la circonstance, les bénéficiaires, munis de leur pièce d’identité, ont tour à tour perçu leurs chèques avec des visages illuminés par le sourire.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un huissier de justice et des délégués du Cabinet «Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES).

Dans sa communication, le sous-préfet adjoint de Kolaboui, Malick Savané,  a invité les bénéficiaires à une bonne gestion des montants individuels, communautaires et coutumiers pour participer activement au développement de leurs villages respectifs.

Il a, enfin, demandé aux bénéficiaires de continuer toujours leurs activités culturales, les travaux champêtres et activités génératrices de revenus.

Pour sa part, le Maire de la Commune Rurale (CR) de Kolaboui, Ansoumae Zito Coumbassa a ajouté: « Cet argent ne doit pas servir à la célébration des mariages, l’achat des motos, de véhicules. Ceci dit, évitons que l’histoire nous rattrape. Au nom de toutes les autorités locales , il a vivement remercié le consortium SMB-Winning, qui selon lui, respecte le code minier en vigueur en République de Guinée.

En ses termes, le maire a aussi invité les communautés à faire en sortes que leurs familles soient heureuses pour toujours.

Présent à la rencontre, le Vice Maire de Télimélé, Ibrahima Diallo a suggéré : «Ces montants peuvent vous utiles. Ceux qui pratiquaient l’agriculture traditionnelle, peuvent faire de cet argent un capital suffisant pour autofinancer leurs activités culturales extensives, modernes. Ils peuvent également réaliser d’autres activités génératrices de revenus.

Visiblement satisfait, Mamadou Aliou Bah, l’un des bénéficiaires, s’est exprimés en remerciant la SMB «C’est la première fois que j’ai reçu une somme d’argent de ce genre. Là où je suis, j’ai comme projet, la construction de ma maison familiale et  la formation de mes enfants.»

No Comments