All for Joomla All for Webmasters
September 19, 2019
You can use WP menu builder to build menus

PRIMATURE : UNE DELEGATION DU ROTARY, CONDUITE PAR LE GOUVERNEUR DE DISTRICT 9101 REÇUE EN AUDIENCE PAR LE PREMIER MINISTRE IBRAHIMA KASSORY FOFANA

Sep 6, 2019 0

Conakry, le 06 septembre 2019 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement a reçu en audience ce vendredi le Gouverneur du district 9101 du Rotary International accompagné des membres des Clubs Rotary de Conakry. 

L’occasion a été mise à profit par Thomas SOME Gouverneur du district 9101 pour exprimer le souhait de voir Dr Ibrahima Kassory Fofana devenir le Président d’honneur du club Rotary de Conakry en sa qualité de Premier ministre, Chef du Gouvernement. En outre, il a émis le souhait de voir la roue qui symbolise le mouvement rotarien planer au-dessus d’une place publique de Conakry, afin d’indiquer la présence du Rotary International en terre de Guinée.

Fidèle à sa vocation d’assister les couches vulnérables, le Rotary est un  partenaire privilégié du Gouvernement guinéen dans la lutte contre la poliomyélite. À cet effet, il offre chaque année 2 millions de vaccins contre le polio-virus pour endiguer la paralysie des enfants de 0 à 5 ans. 

Parlant des différents programmes du Rotary, il a indiqué que le mouvement existe pour promouvoir la paix. Et pour cela affirme-t-il, il y a beaucoup de programmes du Rotary qui s’inscrivent dans ce cadre conformément aux six axes stratégiques. Selon Thomas SOME, la paix c’est également avoir de l’eau à boire, être en bonne santé, avoir les compétences nécessaires pour se mettre au service de ses amis. Donc c’est une fierté pour lui du fait que les clubs Rotary de Guinée aient déjà entrepris beaucoup d’actions humanitaires, conclut-il.

Pour sa part, le Chef du Gouvernement Ibrahima Kassory Fofana s’est réjoui des actions que mènent les Clubs Rotary de Guinée en faveur de la communauté à la base. Dr Ibrahima Kassory Fofana dira par la suite qu’il espère que les Clubs Rotary de Guinée mettront tout en œuvre pour le rayonnement du mouvement dans le pays.

A l’issue de cette audience, le Gouverneur de district 9101 du Rotary International a déclaré qu’en sa qualité de Gouverneur de district, il était de son devoir de visiter tous les clubs des dix pays de sa juridiction durant sa mandature. C’est donc dans ce cadre, explique-t-il, qu’il est en terre Guinéenne et par la même occasion rencontrer les plus hautes autorités du pays en vue d’échanger avec elles. 

La Cellule de Communication du Gouvernement

Read More

SITUATION NATIONALE – ADRESSE DU CHEF DE L’ETAT

Sep 4, 2019 0

Conakry le, 4 Septembre 2019 –

Guinéennes, Guinéens,

Mes chers compatriotes,

 

Depuis mon élection à la Magistrature suprême, j’ai eu comme seule et unique préoccupation l’intérêt de la Guinée et des Guinéens. Cet engagement envers notre cher pays, comme chacun le sait, est partie intégrante de mon histoire personnelle. Tout au long de ma vie, que ce soit durant mes longues années d’opposition où dans mes combats politiques, de même que dans mes fonctions de Président de la République, j’ai toujours mis au centre de mes préoccupations, l’intérêt de la Guinée. J’ai toujours lutté pour une Guinée indépendante, juste et solidaire où chaque citoyen peut s’épanouir dans un environnement de paix, de sécurité et de respect de ses droits fondamentaux et où les droits de chacun vont avec ses devoirs vis-à-vis de la société.

Guinéennes, Guinéens,

Mes chers compatriotes,

J’ai partagé avec vous les premières années difficiles de mon mandat. Tout n’a pas été parfait. Mais soyez rassurés que chaque décision que j’ai dû prendre l’a été dans l’intérêt de la Guinée et des Guinéens.

Nous le savons tous, notre pays vient de loin avec un héritage lourd. Nous n’avions plus de crédibilité auprès des institutions financières internationales. Mais, grâce à nos efforts communs, à la détermination et à la patience de notre peuple, nous avons relevé beaucoup de défis, notamment : la stabilité économique, la réforme de nos forces de défense et de sécurité, de la justice, la lutte contre Ebola et l’amélioration de notre système de santé, le développement des secteurs des mines, de l’énergie, de l’agriculture, de l’industrie et une série de réformes structurelles et institutionnelles.

Comme vous le vivez, notre pays avance. Il est sur la bonne voie. Tous les observateurs l’attestent, du Fonds Monétaire International (FMI) à la Banque Mondiale en passant par la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Islamique de Développement (BID) et l’Agence Française de Développement (AFD). Notre Etat se consolide. Notre Guinée a retrouvé sa force et sa fierté. Elle a retrouvé sa place dans le concert des nations.

Oui, la Guinée est désormais une voix qui compte et qu’on écoute en Afrique et dans le monde. C’est l’occasion pour moi de rendre hommage à toutes et à tous pour les sacrifices consentis, sans lesquels tout cela n’aurait pas été possible.

Il est donc fondamental que les investissements réalisés profitent à tous. C’est le sens des efforts entrepris dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture, des mines et plus récemment dans les collectivités locales à travers l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC).

J’encourage le Gouvernement à accentuer les efforts de développement dans cette direction pour réduire la pauvreté et les inégalités et garantir la justice sociale. Force est de constater que la Guinée est sur la bonne voie et l’espoir est permis pour des lendemains meilleurs.

Guinéennes, Guinéens,

Mes chers compatriotes,

Je voudrais adresser, en cette circonstance, un message de confiance et d’espoir à notre jeunesse : jeunes de Guinée, quelles que soient les difficultés, votre avenir est ici en Guinée.

Je voudrais vous rassurer en tant que gouvernant que notre préoccupation est la jeunesse et notre devoir est de lui garantir son avenir.

Guinéennes, Guinéens,

Chers compatriotes,

J’appartiens à une génération qui s’est mobilisée très tôt pour la libération de notre continent, la dignité et la fierté des peuples d’Afrique parce que nous croyons profondément à la justice, à la liberté, à l’égalité entre les hommes, à l’égalité entre les peuples. Malgré les efforts consentis et toutes les victoires remportées, l’Afrique ne jouit pas encore de sa souveraineté pleine et entière. Les peuples africains aspirent toujours à l’égalité avec les autres, revendiquent leurs identités et leurs spécificités propres.

Dans le nouveau monde, chaque pays, chaque peuple veut suivre sa propre voie et être libre de choisir son destin.

Mes chers compatriotes, dans ma génération politique, tous les combats ont été menés et gagnés dans la sérénité. Nous avons fait, depuis toujours, le choix de la lutte pacifique pour la démocratie qui consacre la souveraineté du peuple appelé à être consulté aussi souvent que nécessaire, capable de se prononcer, en toute âme et conscience, sur ce qu’il voudrait ou ne voudrait pas. A cet égard, personne n’a le pouvoir ou le droit de se substituer au peuple et ne dispose de toute l’autorité pour parler, agir, décider en son nom et à sa place.

Guinéennes, Guinéens,

Mes chers compatriotes,

Les droits de notre peuple sont inaliénables comme la liberté de chacun d’entre nous est sacrée. Toute ma vie, tout le long de mon histoire personnelle et de mon parcours, j’ai été à l’écoute de mon peuple et en phase avec lui.

Aujourd’hui encore, au moment où partout dans le monde, les peuples décident tous seuls de leur destin et font l’histoire, je reste convaincu que le peuple a toujours raison et que nul ne peut aller à l’encontre de sa volonté et de ses aspirations profondes : c’est ma conviction de tous les temps.

Guinéennes et Guinéens,

Chers compatriotes,

Notre peuple a l’occasion de faire ses choix et d’exprimer sa volonté lors des élections. A ce propos, j’invite tous les acteurs impliqués dans l’organisation des élections législatives à redoubler d’effort et d’ardeur dans le travail, à se mobiliser tous pour que ces élections se tiennent dans le courant de cette année. J’engage le Premier Ministre et le Gouvernement à soutenir et accompagner la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) et les acteurs électoraux afin de  créer les meilleures conditions de préparation et d’organisation des  scrutins  attendus dans notre pays.

La Guinée n’est plus la même avec l’éveil des consciences et toutes les mutations intervenues dans la société. Il est légitime alors que chacun se demande où on va, comment aborder les enjeux et défis des temps nouveaux. C’est pourquoi, je comprends le débat en cours dans le pays sur tous les sujets de préoccupation y compris la Constitution. Mais, comme je l’ai indiqué auparavant, il ne m’appartient pas de trancher ou de choisir à la place des Guinéens. Avant toute prise de position personnelle, j’ai le devoir d’écouter tout le monde. Pour ce faire, j’instruis le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, d’initier des consultations avec les institutions de la République, les partis politiques, les syndicats, les organisations de la société civile pour recueillir les avis des uns et des autres dans un échange ouvert sur les différentes questions pour que le débat porte sur les arguments et les recommandations. Tout sujet peut être discuté dans une démocratie.

Guinéennes et Guinéens,

Chers compatriotes,

En ma qualité de Premier Magistrat du pays, garant des libertés publiques et des droits fondamentaux des citoyens, j’ai l’obligation d’écouter chacun et tous afin de permettre que toutes les idées et toutes les opinions s’expriment en toute liberté mais avec responsabilité.

Pour ma part, je ne faillirai pas à ma charge et ferai face aux attentes légitimes de nos concitoyens. J’invite chacun à quelque niveau qu’il soit à exercer ses droits dans le respect de ceux des autres.

Nous devons nous unir face à notre avenir commun et nous engager tous pour la paix sociale et l’unité de la nation. Je sais que la fonction de Président de la République impose des sacrifices pour la Patrie. J’en suis conscient et je reste résolument engagé à remplir toutes mes obligations en comptant sur votre soutien et votre confiance.

Guinéennes, Guinéens,

 Mes chers compatriotes,

Notre pays est à un tournant de son histoire. Tout le pays me parle, je vous entends et vous comprends tous. Je me réjouis de constater que la démocratie à laquelle nous sommes tous attachés et pour laquelle notre pays a consenti déjà d’immenses sacrifices, s’enracine davantage. Il est légitime que chacun se pose la question de son présent et de son avenir et se préoccupe du destin de notre Guinée, notre bien à tous. Nos compatriotes veulent tous la paix pour eux-mêmes et pour le pays. Nous demeurons tous mobilisés dans un élan patriotique et responsable pour notre idéal de démocratie et de progrès.

En faisant l’effort de se parler et en ayant la patience de s’écouter sans préjugés ni mépris, on se connait et on se découvre mieux et on apprend aussi à se faire confiance. Dès lors, tout devient possible et le pays gagne sans que personne n’ait le sentiment d’avoir perdu. Lorsque la Guinée gagne, personne ne perd. Pour moi et tous les patriotes, la Guinée passe avant tout. C’est à cela que je nous engage tous et c’est aussi la conviction et l’espoir que je voudrais partager avec vous.

Guinéennes, Guinéens,

Mes chers compatriotes,

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en charge du dialogue politique et social, a toute ma confiance et tout mon soutien pour les consultations que je lui ai demandés de conduire.

Je reste confiant dans ce dialogue inclusif dont les délibérations pourront nous éclairer dans nos choix, répondre à toutes les interrogations, renforcer la confiance entre les acteurs et permettre sans doute à notre pays de poursuivre son chemin sur la voie de la démocratie et du progrès.

Vive la République,

Vive l’unité nationale,

Vive la paix.

Pr. Alpha Condé

Président de la République

Chef de l’Etat.

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Read More

Le président nigérian dissoudra son gouvernement le 28 mai

Mai 23, 2019 0

Le président nigérian Muhammadu Buhari a indiqué mercredi que son gouvernement serait dissolu le 28 mai en amont de l’investiture du nouveau gouvernement la semaine prochaine. Lors d’une réunion d’adieu du cabinet à Abuja, que M. Buhari a reconnu comme étant la dernière réunion du gouvernement de son premier mandat présidentiel, le président a demandé à ses ministres de continuer à travailler dans leurs bureaux jusqu’à mardi prochain.

Il a ordonné à tous les ministres de passer la main aux secrétariats permanents de leurs ministères et de soumettre leurs lettres de démission au secrétaire du gouvernement de la Fédération à la même date.

Un nouveau gouvernement sera investi le 29 mai sur Eagle Square dans la capitale Abuja. Cependant, la cérémonie d’investiture sera discrète, a indiqué le ministre de l’Information Lai Mohammed plus tôt cette semaine.

Lors de la réunion d’adieu du cabinet, les ministres ont procédé chacun leur tour au compte-rendu de leur gouvernance et de leur expérience de travail en étroite collaboration avec le président.

La plupart des ministres en service ont été désignés en octobre 2015, près de six mois après la prise de fonctions de M. Buhari en mai 2015. Ce dernier a remporté les élections présidentielles qui se sont tenues cette année en février pour un second mandat

Source: (Xinhua)

Read More

Poutine veut bien rencontrer Trump au G20, pas de réponse de Washington (Kremlin)

Mai 22, 2019 0

Le président russe Vladimir Poutine sera heureux de rencontrer son homologue américain Donald Trump en marge du sommet du G20 au Japon, sans que ne soit reçue une réponse claire de la part de Washington, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Selon le porte-parole, en cas de réunion entre les deux chefs d’Etats, la question de la sécurité énergétique en Europe serait certainement abordée.

Cependant, aucune action spécifique n’a été prise pour initier une telle rencontre, a-t-il noté, précisant que « nous ne disposons pour l’heure d’aucune information (nous permettant d’affirmer) qu’un quelconque sujet pourrait être évoqué par MM. Poutine et Trump ».

Plus tôt, les médias locaux ont rapporté que le président russe était prêt à tenir un dialogue avec le locataire de la Maison Blanche en marge du sommet du G20, qui aura lieu fin juin au Japon.

Source: xinhuanet.com

Read More

Signature d’un Accord de Coopération entre le G5 Sahel et l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL)

Mai 18, 2019 0
Il définit les modalités de la coopération, technique, la formation et le renforcement des capacités

NOUAKCHOTT, Mauritanie, 17 mai 2019/ — Le Secrétaire Permanent du G5 Sahel, Monsieur Maman Sambo Sidikou et le Secrétaire Général de l’Organisation internationale de police criminelle – INTERPOL, Monsieur Jürgen Stock ont signé,le 16 Mai 2019 à Lyon en France, un accord de coopération entre les deux institutions.

Cet accord a pour objectif d’instaurer un cadre pour la coopération entre les deux institutions dans les limites de leurs domaines de la prévention et la répression des actes terroristes et d’autres formes de criminalité transfrontalière.

Ce partenariat permettra d’avoir un cadre juridique  régissant les échanges de données et d’informations entre INTERPOL et le G5 Sahel.Il définit par ailleurs  les modalités de la coopération, technique, la formation et le renforcement des capacités. Autre volet important de l’accord , il s’agit  d’échanges  d’expertises dans les domaines  relatifs à la police .Le Directeur Géneral de la police nationale du Burkina Faso le controleur Géneral de police Jean Bosco KIENOU en qualité de président en exercice  du comité de Défense et Sécurité était présent à la cérémonie de signature . On notait également la présence du Controleur Général KAKA Abdoulaye  coordinateur régional de la Plateforme de Coopération en Matiere de Sécurité

Distribué par APO Group pour G5 Sahel

Read More

Le consortium SMB-Winning a transporté un volume record de 300 000 tonnes de bauxite entre la Guinée et la Chine

Mai 12, 2019 0

SMB-WINNING) – Alors que le Consortium SMB-Winning vise encore une augmentation de sa production de bauxite en Guinée pour l’année 2019, le navire Rigel d’une capacité de transport de 300 000 tonnes de minerai, est arrivé au port de Yantai, en Chine, cette semaine après avoir été chargé au port de Boké en Guinée. Du point du vue du Consortium comme du secteur du transport maritime, l’arrivage de ce chargement de bauxite est un nouveau record en termes de tonnage pour du transport de bauxite.

Alors que les opérateurs miniers procédaient traditionnellement à l’évacuation du minerai par la voie ferrée en Guinée, le Consortium SMB-Winning s’est appuyé dès 2015 sur Winning Alliance Port pour transporter la bauxite par barges en remontant le fleuve Rio Nunez avant d’être chargée sur des navires capesize en haute mer.

Depuis le port fluvial de Boké, composé des terminaux de Katougouma et Dapilon constitués de neuf docks, le Consortium SMB-Winning exporte sa production à destination de la Chine, s’élevant à 36 millions de tonnes en 2018.

Le port de Yantai confirme sa position de hub pour le transport de minerai à destination de la Chine, dans le golfe de Bohai. Avec ses différents docks à bassin profond, le port de Yantai est le leader chinois depuis six ans en termes de capacité de chargement et déchargement de bauxite, estimée à près de 100 millions de tonnes.

Pour M. Sun Xiunshun, président du Consortium SMB-Winning et de Winning International Group : « L’arrivée du navire Rigel avec ses 300 000 tonnes de bauxite au port de Yantai illustre le rôle clé de la logistique dans la réussite du Consortium SMB-Winning. Alors que nous visons une hausse continue de la production dans les années à venir, notre succès résidera dans nos capacités logistiques dont le transport maritime afin de pouvoir écouler notre production. »

À propos du Consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le consortium SMB-Winning regroupe quatre partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; le groupe Yantai Port ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium. La République de Guinée est actionnaire à hauteur de 10%. Depuis sa création, SMB-Winning a investi plus de 1 milliard de dollars US dans ses activités extractives dans la région de Boké. Le consortium, qui emploie directement plus de 9 000 personnes a également construit et gère deux terminaux fluviaux. Pour plus d’informations, visitez www.smb-guinee.com

 

 » style= »box-sizing: border-box; display: inline-block; line-height: 1; vertical-align: bottom; padding: 0px; margin: 0px; text-indent: 0px; »>

Ecofin Mines


 

GESTION PUBLIQUE
FINANCE
AGRO
ELECTRICITE
HYDROCARBURES
TELECOM
COMM

Read More

Pr Alpha Condé : Quel est le rôle des diplomates ?

Mai 12, 2019 0

《 Aujourd’hui, les présidents se parlent, nous avons des téléphones portables, nous avons des rencontres. Donc, le rôle politique des diplomates est devenu secondaire. Par contre ce qui est extrêmement important, c’est le rôle économique qu’ils doivent jouer .La première des choses, les diplomates doivent s’imprégner profondément des réalités de notre pays, ainsi que de ses potentialités économiques afin de les faire connaitre.

Deuxièmement, il faut chercher des investisseurs dans tous les pays où nous sommes représentés. Ils doivent œuvrer pour que les gens connaissent nos potentialités mais qu’ils trouvent aussi des investisseurs. La Guinée est un pays ouvert à tout le monde. Nous voulons une coopération avec tous les pays, même si nous privilégions la coopération sud-sud. Ensuite, ils doivent veiller à la situation de nos compatriotes. Surtout aujourd’hui, l’immigration devient un phénomène extrêmement grave pour l’Afrique. A travers mes voyages, j’ai souvent constaté quand on me dit par exemple en Malaisie ou en Indonésie qu’il y a tant de guinéens en prison. Mais, quand je suis allé vérifier les 80% des noms étaient des noms ghanéens ou nigérians. C’est le rôle des ambassadeurs de travailler de temps en temps avec les services de police pour faire le recensement des gens qui se disent guinéens. Faire le distinguo entre ceux qui sont réellement guinéens et ceux qui ne le sont pas. Ça c’est un point extrêmement important.

J’ai constaté que les ambassadeurs ne font jamais de conférence de presse alors que leur rôle c’est de faire de temps en temps des conférences de presse pour présenter la Guinée, ses potentialités et aussi attirer les investisseurs de ces pays vers la Guinée. Mais ils ne le font pas. C’est vrai qu’avant mon arrivée, les diplomates restaient trois à quatre mois sans être payé et parfois on coupait l’électricité dans les ambassades ce qui n’a pas tellement facilité leur rôle. Très souvent, beaucoup d’hommes d’affaires viennent ici, mais on ne les connait pas. On ne sait pas ceux qui sont sérieux et ceux qui ne sont pas. Donc le rôle des ambassadeurs aussi, c’est de nous informer sur les hommes d’affaires qui viennent. Parce qu’aujourd’hui, tous les guinéens sont devenus des démarcheurs. Depuis qu’il y a eu l’accord stratégique avec la Chine, tous les jours il y a les guinéens, très souvent on m’envoie des notes : telles sociétés veut investir des milliards en fonds propre, etc. Lorsque je reçois ces Messiers, à la fin ils me disent qu’il faut une garantie souveraine. Pourquoi je vais m’endetter pour une société ? S’ils ne peuvent pas payer c’est moi qui paye. Il ne faut pas qu’on nous prenne pour des gens naïfs pour prendre des garanties souveraines. Si les ambassadeurs font leur travail, je serais moins envahi de propositions venant de tous les côtés.

Je suis parfois très déçu quand je vais dans les pays voir des Ambassadeurs qui ne jouent pas leur rôle correctement. C’est vrai qu’ils n’ont pas beaucoup de moyens puisque nous avons des situations contraignantes avec le Fonds Monétaire International. Mais les diplomates qui n’ont pas les moyens qu’il faut pour faire leur politique, il faut essayer de reconnaitre la vérité. Nous avons un handicap. Dans la plupart des pays, nous n’avons pas beaucoup de cadres qui parlent anglais surtout les cadres d’un certain âge. Ça aussi c’est un handicap mais on peut transcender ce handicap en envoyant de jeunes cadres. Au fur et à mesure, la situation va s’améliorer, nous allons renforcer les ambassades.

Mais il y a un grand scandale. Beaucoup d’ambassadeurs ont vendu les biens de l’Etat. Le président Sékou Touré a eu une vision claire, il a acheté les ambassades partout. On avait nos propres bâtiments mais beaucoup d’ambassadeurs se sont mis à vendre ces bâtiments en complicité avec le ministère des affaires étrangères. Je veux qu’on se parle franchement. Beaucoup de ministres, ils envoient de l’argent à l’ambassade et les ambassadeurs leur renvoient une partie (…). Il faut que désormais, les ambassadeurs cessent de faire cela. L’argent de l’Etat sert à renforcer la diplomatie. Donc, aucun ambassadeur désormais ne doit accepter cette compromission . Je veux qu’on mette fin à cette pratique.

Parfois je vais dans des ambassades, je trouve que l’ambassadeur a une voiture qui dure depuis dix ans. C’est une honte face à d’autres collègues. Il faut que les ambassadeurs aient le courage de poser les problèmes qui les concernent, les difficultés qu’ils ont pour qu’on puisse voir progressivement comment on peut résoudre ces difficultés. Vous devez avoir un langage franc. Ce n’est pas le ministre qui signe les décrets, c’est moi. Donc, vous devez avoir le courage de parler librement. Le ministre ne va pas vous enlever à votre poste 》

Pr Alpha Condé
Président de la république de Guinée
Chef de l’Etat

Read More

Pr. Alpha Condé â Kindia : 《 …Je vous répondrai le moment venu 》

Mai 12, 2019 0

《J’ai écouté vos messages. On dit que le peuple a toujours raison et pour le moment je suis à l’écoute du peuple. Le moment venu, je donnerai ma réponse. Je suis venu pour le lancement des travaux de la fête tournante. Nous voulons que les peuples bénéficient du développement de la Guinée. Je vous ai écouté, je ferai ce que le peuple veut. J’écoute le peuple et je vous répondrai le moment venu 》

Read More