Mastercard Foundation nomme un nouveau membre à son conseil d’administration

TORONTO, Canada, le 28 juin 2018 -/African Media Agency (AMA)/- Mastercard Foundation a annoncé aujourd’hui son engagement visant à permettre à 30 millions de jeunes Africains, en particulier les jeunes femmes, d’obtenir un emploi respectable et gratifiant, d’ici 2030. La Fondation a également annoncé au Rwanda deux nouveaux programmes qui contribueront directement à l’objectif global qui consiste à accroître les opportunités économiques pour les jeunes en Afrique.

Les annonces faites aujourd’hui s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle et ambitieuse stratégie de la Fondation, Young Africa Works, qui a pour but de réduire la pauvreté sur le continent en s’attaquant au chômage des jeunes. Cette stratégie est le fruit de concertations poussées avec les dirigeants des gouvernements africains, le secteur privé, les institutions éducatives, la société civile et les jeunes.

L’Afrique possède l’un des taux de chômage les plus élevés au monde, notamment parmi les jeunes. D’ici 2030, plus de 375 millions de personnes de moins de 35 ans seront sur le marché du travail. La croissance de la population sur le continent suppose que, d’ici 2035, les jeunes arrivant chaque année sur le marché du travail seront plus nombreux que l’ensemble du reste du globe. En 2050, un quart de la population mondiale en âge de travailler sera Africaine, ce qui en fera la main-d’œuvre la plus nombreuse au monde.
« Le chômage des jeunes est le fléau de notre époque. Ensemble, nous avons la possibilité extraordinaire de façonner l’avenir et d’accroître la prospérité pour tous. », a déclaré Reeta Roy, présidente-directrice générale de Mastercard Foundation. « En fait, ce sont les jeunes qui nous montrent la voie à suivre. Soutenons leurs aspirations pour leur communauté et leur pays. »
Mastercard Foundation a annoncé aujourd’hui la nomination de Jennifer Fonstad à son conseil d’administration.
« Je suis ravi d’accueillir Jennifer à la Fondation », déclare Jim Leech, président du conseil d’administration de MasterCard Foundation. « La technologie continue de révolutionner l’avenir du travail dans le monde entier. La perspicacité de Jennifer sera d’une valeur inestimable pour les efforts que nous déployons afin d’atteindre notre objectif, c’est-à-dire pour permettre à 30 millions de jeunes en Afrique de trouver un emploi digne et épanouissant. »Jennifer Fonstad est une entrepreneuse dynamique et investisseuse chevronnée en capital-risque, possèdant plus de vingt ans d’expérience dans la technologie aux stades précoces. Plus récemment, Mme Fonstad a été co-fondatrice d’Aspect Ventures, une société d’investissements axés sur le mobile dans la Silicon Valley, dont elle est actuellement associée directrice. Auparavant, elle a été directrice générale de Draper Fisher Jurveston pendant 17 ans.

Mastercard Foundation a récemment lancé sa stratégie 2018-2030, Young Africa Works. La stratégie harmonise le travail qu’effectue la Fondation pour s’attaquer au défi du chômage des jeunes en Afrique. En utilisant l’emploi des jeunes comme mesure du succès, la Fondation œuvre aux côtes des gouvernements et du secteur privé pour réduire la pauvreté en améliorant l’éducation et la formation professionnelle. Pour ce faire, elle relie les employeurs aux demandeurs d’emploi et élargit l’accès aux services financiers pour les entrepreneurs et les petites entreprises.

« Je suis très heureuse de faire partie d’un conseil d’administration qui s’est engagé à rechercher des moyens nouveaux et novateurs de donner une autonomie aux jeunes, en particulier aux jeunes femmes », déclare Mme Fonstad. « La Fondation s’est fixé un objectif ambitieux et j’ai hâte de contribuer à son succès. Nous pouvons faire beaucoup de choses pour épauler les jeunes entrepreneurs et les futurs leaders en Afrique. »

Jennifer Fonstad, co-fondatrice et associée directrice d’Aspect Ventures, conseil d’administration de Mastercard Foundation

Le conseil d’administration de Mastercard Foundation se compose actuellement de :

  • Jim Leech, CM, chancelier de l’université Queen’s, conseiller principal chez McKinsey & Company et conseiller spécial du premier ministre du Canada pour la Banque de l’infrastructure canadienne. Il était auparavant président du conseil et PDG du Régime de retraite des enseignants de l’Ontario.
  • Zein Abdalla, ancien président de PepsiCO, Inc.
  • Valerie Amos, CH, directrice de SOAS (École d’études orientales et africaines) de l’université de Londres
  • Doug Baillie, ancien directeur des ressources humaines d’Unilever
  • Craig Calhoun, professeur de sciences sociales, Arizona State University
  • Jendayi Frazer, associée directrice d’African Exchange Holdings Company et présidente de 50 Ventures, LLC
  • Jay Ireland, président du conseil et PDG de GE Africa
  • Festus Mogae, ancien président de la République du Botswana
  • Hutham Olayan, directeur et cadre supérieur de Olayan Group
Distribué par  African Media Agency (AMA)pour Mastercard Foundation.