MEEF – DISCOURS DE LA MINISTRE ASSIATOU BALDE LORS DU LANCEMENT DE LA FORMATION JUDICIAIRE DES CONSERVATEURS DE LA NATURE DE DEUX CENT CADRES ET AGENTS DU CORPS PARAMILITAIRE DE L’ENVIRONNEMENT

  • Ibrahima Ndeye
  • mai 2, 2018
  • Commentaires fermés sur MEEF – DISCOURS DE LA MINISTRE ASSIATOU BALDE LORS DU LANCEMENT DE LA FORMATION JUDICIAIRE DES CONSERVATEURS DE LA NATURE DE DEUX CENT CADRES ET AGENTS DU CORPS PARAMILITAIRE DE L’ENVIRONNEMENT
Conakry, le 02 Mai 2018 – Monsieur le Directeur National de l’Ecole de Police et de Protection Civile, représentant le Ministre de la Défense Nationale,

Messieurs les représentants des Ministres d’Etat, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, celui du Budget et le représentant de Monsieur le Conseiller à la Présidence, chargé des services de sécurité,

 

Madame la Présidente de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale,

Monsieur le Procureur de la République,

Monsieur le Responsable de l’Unité de Gestion du Programme RSS

Monsieur le représentant du Bureau Conseils Stratégiques,

Mesdames et messieurs, tous protocoles observés

Mesdames et messieurs,

 

La République de Guinée, notre pays, recèle un important potentiel de ressources naturelles renouvelables. En dépit de cette faveur que la nature nous dote, force est de reconnaitre que depuis plus d’une décennie, ces ressources subissent une forte pression humaine qui, a entrainé la dégradation accélérée du couvert végétal.

Face à cette situation préoccupante, mon Département a élaboré une Politique Nationale qui intègre les principes d’un Développement durable visant à inverser la tendance actuelle.

C’est pourquoi, mon Département considère comme un facteur novateur de l’atteinte des objectifs prioritaires en faveur d’une gestion durable des ressources environnementales, en général, celles forestières en particulier.

 

La création d’un corps à statut particulier Paramilitaire des Conservateurs de la Nature vient s’inscrire en droite ligne de la Réforme du secteur de l’environnement qui est en parfaite adéquation avec la politique globale de la réforme du secteur de la sécurité.

 

Mesdames et messieurs,

 

Après la formation commune de base et professionnelle de trois promotions des cadres et agents du Corps des Conservateurs de la Nature, il est évident que ces cadres sont à mesure d’assurer une meilleure protection de notre faune et flore, d’éradiquer le braconnage et les coupes abusives de bois en appliquant strictement les textes juridiques et réglementaires y afférents.

C’est dans cette optique et dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires de la Réforme du secteur de Sécurité que la formation de 200 conservateurs de la nature est donc planifiée à l’Ecole de la Police et de la Protection Civile de Kagbelen en vue de leur permettre à terme d’effectuer des missions de Police Judiciaire conformément au code de procédure pénale.

 

En clair, je suis persuadée que ces cadres qui seront habilités, pourront désormais, mener des enquêtes, constater et dresser les procès –verbaux des infractions au Code forestier et à celles portant sur le Code de la protection de la faune sauvage et de réglementation de la chasse en République de Guinée.

 

Je voudrais donc pour terminer vous remercier pour avoir honoré de votre présence à la cérémonie de lancement de formation judiciaire des cadres et agents des conservateurs de la nature.

 

Vive la Réforme du secteur de sécurité

Vive la Coopération Internationale

Je vous remercie

 

Assiatou Baldé

Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forets

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.