Boké-Éducation: Démarrage effectif des cours à l’institut supérieur des mines et géologie (ISMGB)

 

Après 3 mois de vacances bien remplies, les étudiants de l’institut supérieur des mines et géologie de Tamakènen dans la préfecture de Boké, ont bel et bien repris les cours pédagogiques au compte de l’année scolaire 2021-2022.

Pour mémoire, l’institut Supérieur des Mines et géologie de Boké fut
Créé en 1972 avec
l’implantation de la Société des Bauxites de Guinée (CBG) en Guinée, sous la coupe de l’université Abdel Nasser de Conakry.

C’est ainsi que les autorités ont décidé de transférer cette institution à Boké avec deux filliaires (géologie et mines) seulement.

En 1991, le même institut fut transformé en Institut ayant des prérogatives à l’image de Gamal Abdel Nasser de Conakry et l’institut de Faranah en Haute Guinée.

Aujourd’hui, l’ISMGB est géré par Dr Daouda Kéita jusque là, directeur général adjoint chargé des Etudes et directeur par intérim explique la nouvelle méthode:
« Ce lundi, 1er novembre 202, les cours ont bien débuté. Les professeurs sont tous présents, les étudiants aussi en grand nombre.

Cela fait 2 semaines que nous avons mis en place un système avec le service des scolarité de commencer par les reincription par ordre d’arrivée, contrairement aux années précédentes. »
d ou il fallait finir les reincription et programmés les cours .

Aujourd’hui, l’institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké, selon son premier responsable, compte en son sein, 4 départementsà savoir, département des services géologiques, departement des services minier, département des traitements et métallurgique et Département environnement et sécurité individuelle.

Des départements qui évoluent au sein des sociétés minières en Guinée et dans le Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *