Covid-19 : feu vert de l’OMS pour le Nuvaxovid, le vaccin sans ARN messager de Novavax

OMS
Une personne se fait vacciner contre la Covid-19 en Afrique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné, mardi, son feu vert au Nuvaxovid, un vaccin contre le nouveau coronavirus fabriqué par le laboratoire américain Novavax.

L’agence sanitaire mondiale de l’ONU indique avoir émis  une autorisation à sa liste d’utilisation d’urgence (EUL) pour Nuvaxovid, suite à son évaluation et à son approbation par l’Agence européenne des médicaments (EMA) plus tôt dans la journée. Le nouveau vaccin a été mis au point par Novavax et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI).

Il s’agit du produit d’origine du vaccin Covovax qui a été inscrit sur la liste des produits à usage urgent de l’OMS le 17 décembre dernier. Contrairement à d’autres vaccins, le Nuvaxovid n’a pas besoin d’être conservé à des températures très froides, mais seulement entre 2 et 8 °C, ce qui pourrait permettre de le transporter et de l’administrer plus facilement dans certains pays en développement.

Le Groupe consultatif stratégique d’experts de l’OMS sur la vaccination a également émis des recommandations de politique générale pour Nuvaxovid/Covovax.

Vaccins à protéines sous-unitaires contre la Covid-19

Nuvaxovid utilise une technologie plus classique que celles employées pour les vaccins déjà autorisés. Contrairement à ceux de Pfizer et Moderna qui utilisent la technologie de l’ARN messager (ARNm), et ceux Johnson & Johnson et AstraZeneca à vecteur viraux, ce cinquième sérum utilise un troisième processus dit « sous unitaire ». Le vaccin doit être administré en deux doses espacées de trois semaines.

Le protocole d’utilisation d’urgence (EUL) permet d’évaluer l’adéquation de nouveaux produits de santé en cas d’urgence de santé publique. Il s’agit de veiller à ce que les médicaments, vaccins et produits de diagnostic soient disponibles le plus rapidement possible pour faire face à la situation d’urgence, tout en respectant les stricts critères d’innocuité et d’efficacité.

Dans le cadre de l’EUL, le fabricant doit s’engager à continuer à produire des données pour que le vaccin soit pleinement homologué et préqualifié par l’OMS. Lors du processus de préqualification, l’OMS évaluera en continu les données cliniques supplémentaires issues des essais et du déploiement du vaccin afin de s’assurer que celui-ci répond aux normes de qualité, d’innocuité et d’efficacité nécessaires afin qu’il soit plus largement disponible.

A la date du 20 décembre 2021, un total de 8.387.658.165 doses de vaccin ont été administrées dans le monde, dont la majorité dans les pays riches.
La pandémie a fait au moins 5,35 millions de morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019. Selon un décompte établi mardi par l’OMS, près de 274 millions de cas de Covid-19 ont été confirmés dans le monde.

Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Radio Bafata FM

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.