Le chef des droits de l’homme de l’ONU demande plus de fonds, « pour donner vie à la Déclaration universelle »

13
SHARES
122
VIEWS
Volker Türk
Volker Türk, Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU

« Sans droits de l’homme, il ne peut y avoir ni paix durable, ni développement durable, ni justice », a-t-il déclaré lors de l’appel annuel aux contributions volontaires des États membres et des donateurs privés.

M. Türk a dit qu’il espérait que le 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de la Charte des Nations Unies encouragerait une augmentation du financement et permettrait à son bureau de renforcer sa capacité à répondre aux besoins et aux demandes des États et des partenaires.

Les droits de l’homme, remèdes aux causes profondes des conflits

« J’ai l’intention de saisir l’occasion de cet anniversaire pour réaffirmer notre détermination à donner vie aux mots inscrits dans la Déclaration universelle », a-t-il annoncé, en prônant l’adoption de mesures, « à l’échelle mondiale et nationale – qui s’attaquent aux inégalités, renforcent les protections sociales, et éliminent la discrimination et les autres causes profondes des conflits, des crises environnementales et de la misère ».

Volker Türk a remercié les 87 donateurs volontaires qui, l’année dernière, ont contribué à hauteur de 240,8 millions de dollars, mais a noté que seulement 60% de l’appel annuel de 2022 avait été couvert. Ce déficit a eu, selon lui, des répercussions sur les activités menées dans des régions telles que le Pacifique, l’Afrique australe et les Caraïbes, ainsi que plus généralement sur l’octroi d’une coopération technique demandée par plusieurs États.

Faire mieux en 2023, pour contribuer aussi au développement durable

« Nous devons faire mieux en 2023. Et nous le pouvons », a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. « Et j’espère que nous pourrons compter sur votre soutien accru alors que nous nous lançons dans cette revitalisation passionnante et dynamique des droits de la personne ».

« Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin des droits de l’homme pour maintenir la stabilité du monde et établir notre feuille de route vers un avenir meilleur – dans le cadre du 75eme anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, et au-delà », a déclaré Volker Türk.

Il a aussi souligné l’importance d’agir rapidement pour approfondir le travail du Bureau avec les acteurs du développement à travers les Nations Unies, « afin d’aider à remettre le Programme de développement durable sur les rails d’ici 2030 ».

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.