Mali : deux Casques bleus tués dans la région de Mopti, 2e attaque meurtrière en quelques jours

12
SHARES
109
VIEWS
MINUSMA/Harandane Dicko
La mission de maintien de la paix au Mali (MINUSMA) soutient les efforts de paix et de réconciliation dans le pays.

Deux Casques bleus de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) ont été tués, et deux autres blessés, lorsque leur véhicule blindé de transport de troupes a heurté un engin explosif improvisé dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.

« Je suis triste de signaler une nouvelle attaque contre des soldats de la paix au Mali (…) Cela s’est passé près de la ville de Douentza, dans la région de Mopti », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, lors d’un point de presse au siège de l’ONU, à New York. Il a précisé que les Casques bleus avaient réussi à sécuriser la zone.

« Le Secrétaire général condamne cette nouvelle attaque contre nos Casques bleus qui accomplissent au Mali le mandat que leur a confié le Conseil de sécurité dans des conditions extrêmement difficiles. Le Secrétaire général souhaite un prompt rétablissement aux Casques bleus blessés », a ajouté son porte-parole.

Le chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane, a également condamné cette nouvelle attaque. « Triste d’annoncer que deux des soldats blessés lors d’une attaque ce matin non loin de Douentza sont morts. Une semaine dure, très dure pour nous. On ne dira jamais assez la difficulté de notre tâche et l’extrême dévouement de nos Casques bleus », a-t-il dit dans un tweet.

Sixième incident depuis le 22 mai

C’est le sixième incident dans lequel un convoi de la MINUSMA est touché depuis le 22 mai et il s’agit de la deuxième attaque mortelle contre un convoi de maintien de la paix de l’ONU cette semaine.

Mercredi, une attaque a visé un convoi logistique de la MINUSMA près de la ville de Kidal, dans le nord du Mali. Pendant environ une heure, le convoi a essuyé des tirs directs de membres présumés d’un groupe terroriste utilisant des armes légères et des lance-roquettes.

Quatre casques bleus jordaniens servant ont été blessés dans cette attaque, dont l’un est décédé des suites de ses blessures après avoir été évacué.

Le Secrétaire général de l’ONU a également condamné l’attaque dans la région de Kayes en début de semaine, au cours de laquelle deux membres de la Croix-Rouge malienne ont été tués.

« Malgré ces circonstances difficiles, il est également important de noter que nos collègues poursuivent leur travail mandaté », a dit Stéphane Dujarric.

« À titre d’exemple, la Mission de maintien de la paix des Nations Unies a aidé à remettre en état deux ponts dans la région de Mopti, qui avaient été détruits lors d’attaques antérieures. La restauration de ces deux ponts apportera un soulagement aux populations de la région et facilitera la reprise des déplacements, du commerce et de l’activité, notamment entre Mopti et Bandiagara », a-t-il ajouté

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.