Boké: Une femme, cerveau penchant d’un réseau des passeurs gambiens en Guinée fuit sa famille

 

Une femme, considérée comme cerveau penchant d’un réseau se faisant passer pour passeurs des migrants illégaux en Gambie, a été démasqué la semaine dernière en Guinée.

Des sources concordantes, « Ce réseau a été démantelé à partir de la Gambie.
Une certaine Bangoura, citoyenne au quartier Gorèye dans la commune urbaine de Boké, serait le cerveau de cette des trafiquants guinéo-gambiens.

La femme incriminée aura retiré des mains de 20 jeunes guinéens, plus de 125 millions de francs guinéens. Des jeunes qui rêvaient se rendre en Espagne via Gambie.
Quelques joursaprès la divulgation de la nouvelle, des pic-kups de la Gendarmerie et de la Police prenaient d’assaut chaque nuit, la devanture du domicile de la femme incriminée. »

L’objectif principal était de mettre les grappins sur les vrais auteurs et leurs complices à Boké.

Hélas ! Cette dernière s’est éclipsée pour une destination inconnue.
Pendant ce temps, les patents des personnes, victimes d’arnaque, défilé là dans le désespoir.

Aux dernières nouvelles, les premiers jeunes qui étaient déjà arrivés en Gambie, sont sur le point d’être rapatriés vers leur pays d’origine, la Guinée.

En attendant de clarifier cette autre situation de haute magouilles, les complémentaires vont bon train dans la Cité minière Kakandé.

Nous y reviendrons…

Aboubacar Finance Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *